Wulfila

Intérêt
Wulfila (ou Ulfilas, né v. 311 – ✝ v. 383) est d’origine grecque, plus précisément cappadocienne : sous son influence, les Goths se convertissent au christianisme arien vers le milieu du IVe siècle.

Avant sa naissance, sa famille est enlevée par les Goths ou leur est donnée comme d'otages. Ulfilas naît dans le royaume des Goths, installé sur les rives de la mer Noire.

Ayant appris la langue de ses maîtres dès le plus jeune âge, il parle aussi le grec qu'il apprend à écrire, étant probablement destiné à une carrière de clerc.

Ses talents lui valent de devenir ambassadeur pour son peuple d'adoption auprès de l'empire romain d'Orient. Il y entre en contact avec l'évêque arien Eusèbe de Nicomédie, qui le consacre évêque en 341.

Afin d'évangéliser les Goths, il s'attèle alors à traduire la bible en langue gotique, à l'aide d'un alphabet qu'il invente à cette fin. Devenu l'apôtre de ce peuple barbare, il se rend à Constantinople à plusieurs reprises, notamment pour participer à un concile sur l'Arianisme, en 360, et en 383 pour soutenir l'Arianisme contre l'empereur Théodose.

Il meurt peu de temps après.

Agrandir
Une page de la copie la plus célèbre de la bible de Wulfila, écrite en gotique (Matthieu 6: 9-13, ms. Codex Argenteus, VIe siècle) et conservée à l’Université d’Uppsala, en Suède.

On ignore précisément les circonstances de la conversion d'Ulfilas à l'Arianisme : cette hérésie était la religion dominante sous l'empereur Constance. En tous cas, Ulfilas se montra un arien zélé jusqu'à la fin de sa vie et c'est sous son influence que les Goths, puis d'autres peuples germaniques orientaux adoptèrent cette version du christianisme.

C'est donc à lui, quoiqu'indirectement, qu'on doit la résurgence de l'Arianisme en Occident, aux Ve–VIIe siècles, où cette hérésie est diffusée par l'entremise des Wisigoths, des Ostrogoths, des Vandales, puis des Lombards.

Illustration : gravure du XIXe siècle : Wulfila expliquant les évangiles aux Goths (manuel scolaire allemand, vers 1900)



   
Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2016-09-21 11:13:37

Recommandations

Les Goths étaient vraisemblablement un ensemble de tribus germaniques. Originaires de « l’île de Scandinavie », selon leur propre tradition tardive du VIe siècle, probablement du Gotland actuel, ces derniers migrèrent par étapes des rives de la mer Baltique (Biélorussie) jusqu’au nord de la mer Noire (Ukraine), où ils formèrent un peuple uni jusqu’au IIIe siècle de notre ère.

L’expression migrations germaniques désigne l’ensemble des mouvements que des peuples germaniques accomplirent à partir du Ier millénaire avant notre ère et jusque vers le VIIe siècle.




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>