Wisigoths

Intérêt
Les Wisigoths, ou Goths de l’Ouest par opposition aux Ostrogoths, les Goths de l’Est, étaient un peuple germanique incorporé tardivement dans l’empire romain.

Après que la « chute » de l'empire romain occidental, les Wisigoths ont continué pendant 250 ans à jouer un rôle important en Europe occidentale.

Pendant qu'ils occupaient l'ancienne province romaine de Dacie durant le IIIe siècle, les Wisigoths ont adopté l'arianisme, une branche du christianisme qui pensait que Jésus-Christ n'était pas Dieu, mais un être distinct créé directement par Dieu. Cette croyance était en opposition à la croyance chrétienne majoritaire dans l'empire romain, qui s'est plus tard développé en catholicisme et orthodoxisme. Les Wisigoths ont adhéré à l’arianisme jusqu’en 589, quand le roi Reccarède Ier (espagnol : Ricardo) convertit son peuple au catholicisme.

1. Histoire

Le Wisigoths sont apparus la première fois dans l'histoire en tant que peuple distinct en 268, quand ils envahirent l'empire romain et s'installèrent dans la péninsule des Balkans. Cette invasion concerna aussi les provinces romaines de Pannonie et d'Illyrie et menacé même l'Italie. Cependant, les Wisigoths furent battus lors d'une bataille près de la frontière moderne de l'Italie et de la Slovénie et à la bataille de Naissus en septembre 269. Au cours des trois années suivantes, ils furent reconduits au-delà du Danube dans une série de campagnes militaires menées par l'empereur Claude II le Gothique, le futur empereur Aurélien étant le commandant de la cavalerie. Cependant, ils se maintinrent en Dacie, qu'Aurélien avait évacué en 271.

Ils restèrent là jusqu'en 376, quand un de leurs deux chefs, Fritigern, fit appel à l'empereur romains Valens pour avoir l'autorisation de pouvoir s'installer sur les berges sud du Danube. Ils espéraient se protéger des Huns, qui n'avaient pas la capacité de traverser en force ce large fleuve. Valens donna sa permission et aida même les Wisigoths à traverser le fleuve. En retour, Fritigern dut fournir des soldats pour l'armée romaine.

Cependant, l'année suivante, une famine éclata dans les terres occupées par les Wisigoths et ils furent traités cruellement par les gouverneurs romains de leurs territoires. Quand Valens ne répondit pas aux appels à l'aide de Fritigern, celui-ci mena ses hommes dans une bataille. Une guerre s'en suivit et se termina le 9 août 378 par la bataille d'Adrianople où Valens mourut. Fritigern émergea victorieux, reconnu comme roi par son peuple et les Wisigoths furent les maîtres des Balkans.

Le nouvel empereur, Théodose Ier, fit la paix avec Fritigern en 379 et cette paix fut essentiellement ininterrompue jusqu'à la mort de Théodose en 395. Cette année, Alaric, le plus célèbre des rois Wisigoths, prit le trône alors que Théodose était succédé par ses fils incapables : Arcadius à l'Est et Honorius à l'Ouest.

Au cours des quinze années suivantes des conflits occasionnels furent interrompus par des années de paix difficile entre Alaric et les puissants généraux germaniques qui commandaient les armées romaines et utilisaient la vraie puissance de l'empire. Finalement, après que le général Stilicon (Stilicho) fut assassiné par Honorius en 408 et que les légions romaines eurent massacré les familles de 30 000 soldats barbares servant dans l’armée romaine, Alaric déclara la guerre. Avec Alaric et son armée aux portes de Rome, Comme Honorius refusait toujours de trouver une entente bien qu'Alaric et ses hommes soient aux portes de Rome, Alaric mit la ville à sac le 24 août 410.

Après que la paix fut conclue quelques années plus tard, Honorius accorda aux Wisigoths des terres dans la région de l'Aquitaine actuelle qui furent plus tard étendues vers l'Espagne. Au début, les Wisigoths partagèrent l'Espagne avec les Vandales et les Alains mais eurent vite fait d'écraser ces derniers et de rendre la vie si difficile aux Vandales qu'ils partirent vers l'Afrique à la recherche des conquêtes plus faciles.

Euric, le second grand roi des Wisigoths, unifia les diverses factions et, en 475, força les Romains à leur accorder l'indépendance complète. À sa mort, les Wisigoths étaient le plus puissant des états succédant à l'empire romain d'occident.

Lors de sa plus grande extension, avant l'année 507, le royaume wisigoth comprenait l'Aquitaine ainsi que toute la péninsule ibérique sauf de petits secteurs dans le nord appartenant au Basques et le royaume de Suevi dans le nord-ouest. En 507, les Francs prirent le contrôle de l'Aquitaine et, en 554, Grenade et l'Andalousie furent perdus par la « reconquête de l'ouest » de l'empereur byzantin Justinien Ier.

Le Wisigoths conquirent le royaume de Suevi en 584 et regagnèrent en 624 les régions méridionales prisent par les byzantins. Leur royaume survécut jusqu’en 711, quand le roi Rodéric (Rodrigo) fut tué en s’opposant à une invasion du sud par les musulmans Omeyyades. La majeure partie de l'Espagne se trouva bientôt sous domination musulmane.

Pelayo, un noble wisigoth, est crédité d'avoir commencé la reconquête chrétienne de l'Espagne en 718 quand il défit les Omeyyades et établit le royaume des Asturies dans le nord de la péninsule. D'autres Wisigoths, refusant d'adopter la foi musulmane ou de vivre selon leur règle, se sauvèrent vers le nord, dans le royaume des Francs et, quelques générations plus tard, des Wisigoths jouèrent des rôles important dans l'empire de Charlemagne.

2. Chronologie

  • 257 : Les Goths se séparent en Ostrogoths et Wisigoths.
  • 346 : Les Wisigoths sont convertis à l'arianisme par Ulphilas.
  • 369 : Valens force le roi wisigoth Athanaric à accepter un traité qui lui est peu favorable sur la frontière du Danube.
  • 373 : Naissance de Alaric, roi des Wisigoths
  • 376 : Les Wisigoths qui occupent une partie de la Dacie depuis 150 ans, demandent aux Romains sous la pression des Huns, à traverser le bas Danube. La permission est accordée.
  • 378 : L'empereur romain Valens est défait et tué par les Wisigoths.
  • 394 : Début du règne d'Alaric, roi des Wisigoths.
  • 401 : Les Wisigoths envahissent l'Italie.
  • 402 : Les Wisigoths sont battus par Stilicon.
  • 402 : Les Wisigoths sont rejetés hors d'Italie.
  • 402 : Pour échapper à la menace des Wisigoths, la cour impériale est à nouveau déplacée de Milan à Ravenne, un site plus facile à défendre.
  • 410 : Les Wisigoths conduits par Alaric prennent et pillent Rome.
  • 410 : Décès d'Alaric, roi des Wisigoths.
  • 416 : Les Wisigoths continuent leur invasion de l'Espagne
  • 417 : Les Wisigoths battent les Germains et les Alains en Espagne.
  • 418 : Les Wisigoths obtiennent de Rome des parties de la Gaule.
  • 425 : Les Vandales, les Ostrogoths et les Wisigoths s'installent dans les anciennes provinces romaines.
  • 429 : Aetius, vainqueur des Wisigoths et des Francs est nommé commandant des armées de l'empire d'Occident.
  • 451 : Attila, roi de Huns, envahit la Gaule, mais est battu aux champs Catalauniques (près de Troyes), par les Romains, aidés par les Francs et les Wisigoths.
  • 455 : Début du règne d'Avitus, empereur romain d'Occident, porté au pouvoir par les Wisigoths (fin en 456).
  • 456 : Le puissant roi suève Rechiarus est défait et tué par les Wisigoths qui commencent à avoir la haute main sur l'Espagne.
  • 468 : Victoire des Wisigoths sur les Suèves en Lusitanie (Portugal) qui devient partie intégrante de l'Empire wisigoth.
  • 475 : Les Wisigoths contrôlent maintenant le Sud-ouest de la Gaule et la plus grande partie de l'Espagne, hormis le royaume des Suèves au Nord-ouest.
  • 475 : Julius Nepos accorde à Euric, roi des Wisigoths la concession légale des terres qu'il a conquises.
  • 476 : Euric, roi des Wisigoths, fait la conquête du reste du Sud de la Gaule jusqu'à la frontière italienne.
  • 506 : L'église des Wisigoths tient un synode.
  • 506 : Alaric II, le roi des Wisigoths promulgue un code de lois, le bréviaire d'Alaric, inspiré du Code de Théodose.
  • 507 : Allié à Gondebaud, le roi des Burgondes, le roi franc Clovis Ier défait les Wisigoths à Vouillé et tue leur roi Alaric II.
  • 507 : Les Wisigoths sont repoussés vers l'Espagne.
  • 525 : Théodoric emprisonne le pape après son échec comme médiateur entre les Wisigoths et Byzance.
  • 541 : Les Francs attaquent le royaume des Wisigoths au Nord de l'Espagne mais sont repoussés jusqu'à Saragosse.
  • 554 : Début du règne d'Athanagild, roi des Wisigoths (fin en 567).
  • 585 : Léovigild, le roi arien des Wisigoths conquiert le royaume des Suèves au Nord-Ouest de l'Espagne.
  • 586 : Décès en Espagne de Léovigild, le roi arien des Wisigoths, et début du règne de Reccared Ier, roi des Wisigoths (fin en 601).
  • 587 : Le roi des Wisigoths Reccared Ier, annonce sa conversion au catholiscisme et met fin à l'hérésie de l'arianisme.
  • 589 : Le roi des Wisigoths Reccared Ier, impose le catholicisme à ses sujets au concile de Tolède.
  • 612 : Début du règne de Sisebut, roi des Wisigoths (fin en 621).
  • 653 : Le roi des Wisigoths Receswinthe promulgue un code inspiré du droit romain instituant une totale parité entre ses sujets.
  • 672 : Décès de Receswinthe, roi des Wisigoths






Taille du texte


Partager sur :



 


Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-06-03 19:18:24




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>