Théodose Ier

Intérêt
Théodose Ier (Flavius Theodosius) (346-395) est empereur romain de 379 jusqu’à sa mort, en 395. Il est le fils de Théodose l’Ancien.

Né dans une famille chrétienne en Espagne, ce soldat est élevé à la dignité impériale pour l'Orient par Gratien, en 379. En 380, avec ce dernier, ils arrête les Goths en Épire et en Dalmatie. Il installe alors une partie des Ostrogoths en Pannonie, et s'installe lui-même à Constantinople.

La même année, il adhère au symbole de Nicée, devient l'ardent défenseur des chrétiens et à Thessalonique, il publie l'Édit suivant : « Tous les peuples doivent se rallier à la foi transmise aux Romains par l'apôtre Pierre, celle que reconnaissent Damase et Pierre d'Alexandrie, c'est-à-dire la Sainte Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit. » Le christianisme nicéen devient ainsi religion d'État.

En 381, il condamne l'arianisme lors du second concile œcuménique de Constantinople.

En 382, il installe les Wisigoths en Mésie.

Entre 383 et 388, il doit faire face à l’usurpation de Maxime (Magnus Clemens Maximus), qui s’est emparé de la préfecture des Gaules après avoir défait Gratien et occupe Rome et l’Italie au détriment de Valentinien II. Théodose le vainct à Aquilée, en 388.

De 388 à 391, il demeure en Occident, presque toujours à Milan. En 390, il réprime une émeute à Thessalonique.

En 391, probablement sous l'influence de saint Ambroise, l'évêque de Milan, il supprime les dernières manifestations du paganisme « officiel » dans l'Empire (cependant, le culte survit en clandestinité), fondant ainsi le premier État chrétien après Nicée : c'est ce qui lui vaut le titre de « Grand ».

Entre 392 et 394, il réprime l'usurpation d'Eugène, proclamé empereur, après l'assassinat de Valentinien II.

En 394, il est l'auteur du décret interdisant les Jeux Olympiques, accusés de diffuser le paganisme.

Il meurt peu après, le 17 janvier 395. À cette date l’Empire romain, réunifié pour la première fois depuis 350, échoit pour l’Orient à son fils aîné Arcadius et pour l’Occident à son fils cadet Honorius, nés tous deux de son mariage avec Aelia Flacilla, respectivement en 383 et en 393. Le général en chef des armées impériales (magister utrusque militiae) Stilicon est chargé de veiller sur eux.

Théodose et le christianisme

Outre les victoires – éphémères – qu’il remporta contre les barbares sur le plan militaire, Théodose paraît en définitive ne devoir sa renommée qu’à la gratitude que lui témoignèrent ultérieurement les chrétiens devenus majoritaires. il n’effectua pas, en effet, de réformes d’envergure et il enrôla dans l’armée des contingents de barbares à qui il laissa une organisation autonome, ce qui peut rétrospectivement être considéré comme une erreur politique : ces fédérés, en effet, préparèrent le terrain à l’occupation de l’empire par les barbares.

Les empereurs Théodose et Gratien (respectivement pour l'empire d'Orient et pour l'empire d'Occident) élevèrent le christianisme au rang de religion officielle et obligatoire par l'Édit du 28 février 380.

L’empereur Gratien cessa alors de porter le titre de « souverain pontife » (pontifex maximus) des cultes païens. Le titre équivalent pour les chrétiens ne sera donné à l’évêque de Rome que de nombreux siècles plus tard. Les temples païens de Rome furent fermés et la statue de la Victoire fut ôtée de la salle où siégeait le Sénat.

En 393, Théodose écrasa l'usurpation d'Eugène qui, bien que sans doute chrétien, s'était montré tolérant envers les païens et avait annulé les mesures répressives prises par l'empereur d'Orient. Aussi, la période entre ces deux dates est considérée par certains historiens comme celle de la fin du monde antique.

La Rome antique
Empereurs romains
Théodosiens
Précédé par :
Valentinien II
(375 - 392)
Théodose Ier
(378 - 395)
Suivi de :
Honorius, en Occident
Arcadius, en Orient
La Monarchie - La République - L’Empire romain

L’empire d’Occident - L’empire d’Orient



Copyright © les auteurs de l’article original sur le site Wikipédia : l’encyclopédie libre et gratuite pour les sections inaltérées et – dans le cas d’une version modifiée – les auteurs de ce document sur Libre Savoir. (Dans le cas où le nombre total de contributions est supérieur au nombre affiché sur la page d’historique du document, veuillez utiliser les liens de navigation pour obtenir la liste complète des auteurs.)
Théodose Ier Théodose Ier Théodose Ier







Taille du texte


Partager sur :



 


Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-06-03 16:42:04




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>