Tamara de Lempicka

Intérêt
L’artiste Tamara de Lempicka, née Gorska le 16 mai 1898, à Varsovie, en Pologne, et décédée le 18 mars 1980 à Cuernavaca, au Mexique, est la peintre la plus célèbre de la période et du style « Art Déco ».
« Je veux qu'au milieu de cent autres, on remarque une de mes œuvres au premier coup d'œil »
T. de Lempicka

Fille d'un avocat, elle évolue dans un milieu plus qu'aisé entre Saint-Pétersbourg et les grandes villes d'eaux européennes. En 1914 elle s'installe à Saint-Pétersbourg pour apprendre la peinture. Elle s'éprend de Tadeusz Lempicki, un jeune avocat russe qu'elle épouse en 1916. La Révolution d'octobre bouleverse sa vie et, après un séjour à Copenhague, elle gagne Paris.

Son mari supporte mal le nouveau style de vie que lui impose la perte de sa fortune et refuse de travailler. Le couple bat de l'aile. Contre toutes les conventions, Tamara décide d'entamer une carrière de peintre. En 1920, à l'Académie de la Grande Chaumière, elle reçoit l'enseignement de Maurice Denis et d'André Lhote. Autant passionnée par le cubisme que par la peinture d'Ingres ou encore par celle de Pontormo dont elle part copier les œuvres en Italie, Tamara affirme un style original, tout à la fois décoratif, élégant et sculptural, dès 1922.

À cette date, elle présente un portrait au salon d'Automne. Le succès ne tarde pas et l'artiste immortalise la bohème parisienne de son temps : André Gide, Suzy Solidor, de riches industriels, des princes russes émigrés, etc. Elle fréquente Paul Poiret ou encore Georges Braque.
Les peintures de Tamara de Lempicka frisent régulièrement le scandale : ses personnages féminins sont souvent garçonnes et ses ambiances parfois équivoques.

Elle divorce en 1928 pour se remarier, en 1933, avec le Baron Raoul Kuffner. Ce nouveau changement de statut social lui fera perdre de vue le monde artistique de l’époque autant à titre personnel que dans son œuvre. Fuyant la Seconde Guerre mondiale, elle gagne l’Amérique et s’installe à Berverly Hills, en Californie (États-Unis).

Après-guerre, son œuvre typique sombre dans l'oubli jusqu'à ce que la mode "Art Déco", dans les années 1970, ne fasse ressurgir son nom. Après le décès de son second époux, en 1962, Tamara se remet à peindre, utilisant le couteau plutôt que le pinceau. Mais l'accueil mitigé du public met très rapidement fin à cette seconde période de son œuvre.

En 1978, elle s'installe au Mexique, à Cuernavaca, ou elle décède durant son sommeil le 19 mars 1980. À sa demande, ses cendres sont dispersées sur le volcan Popocatepetl.

Tamara de Lempicka n'est sans doute pas une artiste majeure du XXe siècle : sa production pléthorique et par trop homogène manque de chefs d'œuvre, elle aura avant tout marqué l'histoire de la peinture par un style reconnaissable entre tous, charmant, un peu lisse et totalement en phase avec les « Années folles » de l'entre-deux-guerres qui se sont plues, par elle, à se regarder vivre.

Liens externes


Copyright © les auteurs de l’article original sur le site Wikipédia : l’encyclopédie libre et gratuite pour les sections inaltérées et – dans le cas d’une version modifiée – les auteurs de ce document sur Libre Savoir. (Dans le cas où le nombre total de contributions est supérieur au nombre affiché sur la page d’historique du document, veuillez utiliser les liens de navigation pour obtenir la liste complète des auteurs.)

Lempicka, Tamara de Lempicka, Tamara de



Évaluation 50.00 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2019-05-01 09:29:19




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>