Streamline Moderne

Intérêt
Le style « streamline » – littéralement « ligne de courant » ; la dénomination complète est « Streamline Moderne » – est une tendance artistique tardive généralement rattachée à l’Art Déco qui se développa aux États-Unis d’Amérique après la crise économique de 1929, qui atteignit son apogée en 1937 et se prolongea dans le design et l’architecture d’après-guerre.

Si l’expression « Streamline Moderne » est généralement réservée à l’architecture, le qualificatif streamline s’applique quant à lui aux nombreux objets de la vie quotidienne dont la forme fut imprimée par ce style. En français, il est parfois abusivement désigné par l’expression « courant moderniste » ou par le nom « modernisme ». En anglais, en effet, le mot modernism le désigne, tandis que dans les deux langues, « modernisme » / modernisme se réfère à une tendance catalane de l’Art Nouveau.

Au moment où le président Théodore Roosevelt cherche à relancer la consommation américaine en lançant la politique du New Deal, la production en série s’étend à de nouveaux produits d’usage courant : ces objets, devenus « bon marché », sont désormais accessibles à de nouvelles catégories sociales et annoncent l’entrée de l’Amérique dans l’ère de la consommation de masse ; parallèlement, la compétition économique fait rage : la nécessité pour les industries de démarquer leur production de celle de la concurrence fait naître le design industriel tourné, en premier lieu, vers les jeunes ménages.

Aussi, les premiers designers, c’est-à-dire littéralement les « concepteurs », appartiennent à la génération qui entre dans l’âge adulte. Résolument tournés vers l’avenir et ancrés dans l’ère nouvelle de la production en série, ils cherchent à rompre avec les styles qui les ont précédés sans pour autant sacrifier leur créativité aux contraintes de fabrication.

Le secteur des transports, alors à la pointe de la recherche, et les progrès en aérodynamique qui sous-tendent cette dernière leur fournissent une solution à ce problème : les lignes sont épurées, les angles arrondis, jusqu'à disparaître entièrement, remplacés par des formes courbes et galbées directement inspirées par les coques des paquebots transatlantiques, par les carrosseries des automobiles et les profils des avions ou des locomotives. Dans le même temps, de nouvelles matières, elles-mêmes produites par l'industrie, envahissent les objets de la vie quotidienne : ce sont la bakélite et les premières matières plastiques et l'aluminium. Le verre, également, est utilisé abondamment. Les objets produits, du petit électroménager jusqu'au mobilier d'entreprise, affirment avant tout par leurs formes nouvelles l'idée qu'ils sont fonctionnels et qu'ils facilitent la vie de ceux qui les utilisent.

Les formes streamline gagnent progressivement du terrain durant les années 1940 avant de triompher après-guerre, au début des années 1950.

Table des matières

1. Créateurs

  • Raymond Loewy
  • Donald Deskey
  • Henry Dreyfuss
  • Norman Bel Geddes
  • Walter Dorwin Teague

2. Architecture

Quelques œuvres architecturales caractéristiques du streamline moderne :

  1. 1930 - Strand Palace Hotel, Londres. (Foyer conçu par Oliver P. Bernard)
  2. 1933 - Merle Norman Building, Santa Monica, Californie
  3. 1934 - Chrysler Air-Flow, la première forme d’automobile destinée au marché de masse
  4. 1935 - Pan Pacific Auditorium, Los Angeles, Californie
  5. 1935 - Décoration d’intérieur du zeppelin Hindenburg
  6. 1937 - Pavillon de la Belgique à l’Exposition Internationale, Paris
  7. 1937 - TAV Studios (Restaurant), Hollywood, Californie
  8. 1937 - Minerva Theatre et le Minerva Building, Potts Point, Nouvelles-Galles du sud
  9. 1937 - Barnum Hall (auditorium), Santa Monica, California
  10. 1939 - Marine Air terminal, aéroport La Guardia, New York
  11. 1947 - Immeuble Sears, Santa Monica, Californie.

3. Articles connexes

4. Liens externes

Illustration : en guise d’icône, une photographie datée de 1937 (Hechts Warehouse, Washington, DC, USA ; source : Art Deco Architecture, site de Manasto Jones présentant une riche iconographie ; au-dessous : photographie de l’époque du Academy Theater conçu par S. Charles Lee en 1939 (provenance inconnue).

Copyright © Fabrice Philibert-Caillat.



Sujets Licence GFDL · Art du XXe siècle · Art Déco · Architecture
Catégorie (1) Architecture 
 
Évaluation 82.76 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2017-09-20 09:22:41




Commentaires


*


Anti-robot
Veuillez résoudre l'opération suivante :


* obligatoire



Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>