Respiro de Crialese

Intérêt
Il y a une dizaine d'années, Emanuele Crialese connut un succès d'estime avec ce film qui dépeignait, sur l'île de Lampedusa, un monde immuable et naturel bouleversé par un simple désir d'évasion.


Table des matières

1. Analyse


Le réalisateur sait montrer les charmes de cette vie simple et naturelle (les habitants vivent proches les uns des autres, les travaux des jours sont rythmés par la nature) mais il en montre aussi l’envers : la monotonie et le sentiment d’étouffement pour qui a dans les yeux et l’esprit le désir d’un « ailleurs », ou la « grâce »… Or la femme de Pietro, prénommée – précisément – Grazia (Valeria Golina) est cette personne-là : tantôt gaie, joueuse, aimante et proche de sa famille, tantôt lointaine et mélancolique, elle porte en elle le rêve d’aller à Paris. Ce besoin d’évasion, de respirer (d’où le titre), le réalisateur le fait ressentir en montrant l’envers du décor : cette île n’est pas celle des dépliants touristiques, mais est présentée comme un bloc minéral nu de toute végétation, arborant de désolantes constructions inachevées en béton ; une île où les distractions pour les jeunes consistent en de répétitives balades en scooter ou à pied à arpenter la même rue principale ; une île, enfin, où les habitants s’immiscent dans une vie privée réduite à sa plus simple expression et où le mari cède au jugement de la famille et des amis plutôt que de chercher à comprendre.

Bref, cette vie est étouffante et, de façon récurrente, un même plan revient dans le film pour le suggérer : Grazia nous est montrée s’enfonçant dans l’eau, comme étouffée par cette eau qui encercle l’île, qui l’enferme, à la recherche d’un souffle de vie. Un souffle qu’une musique de film haletante, obsédante, suspend à un saxo dont les sons brefs, retenus, comme assourdis, illustrent à leur tour les aspirations bridées de Grazia.

Plus généralement, le réalisateur met l’accent – en écho à la minéralité de l’île - sur l’animalité (nombreux chiens errants enfermés dans un chenil mais que l’on ne voit pas, poissons omniprésents mais morts, corps humains filmés sous l’eau mais semblables à des poissons).

C’est d’ailleurs un étonnant plan des habitants nageant sous l’eau filmée par-dessous, en contre plongée, qui clôt le film et insiste sur cette idée d’une collectivité (ou d’une espèce) qui n’abandonne pas ses membres à laquelle, quoi qu’on fasse, on appartient...

Un film à la fois simple et émouvant qui oppose réalité et rêve, espoir et désillusion, individu et collectivité et qui mérite d’être découvert.


2. Synopsis


Emanuele Crialese dépeint, dans son film, le vie immuable sur l’île de Lampedusa, au large de la Sicile : les enfants se distraient à travers des jeux humiliants, les hommes passent leur temps à leur métier de pêcheur, les femmes sont astreintes aux taches qui leur sont dévolues traditionnellement et leurs actes sont surveillés par le mari ou le frère, sourcilleux de défendre leur « honneur ».


3. Fiche technique


  • Réalisation : Emanuele Crialese
  • Scénario : Emanuele Crialese
  • Directeur de la photographie : Fabio Zamarion
  • Musique : John Surman, Andrea Guerra
  • Production : Fandango Films / Les Films des Tournelles / Roissy Films
  • Distribution : Pan Européenne Distribution
  • Durée : 90 minutes
  • Année : 2003

Distribution :

  • Grazia : Valeria Golino
  • Pietro : Vincenzo Amato
  • Pasquale : Francesco Casisa
  • Marinella : Veronica D’Agostino
  • Filippo : Filippo Pucillo
  • La grand-mère : Emma Loffredo


4. Edition DVD zone 2


  • Image : le film propose des images aux couleurs lumineuses propres à rendre concrète la lumière du soleil, le bleu de la mer et la minéralité de l’île.
  • Son : le DD 5.1 distribue avec bonheur la chanson gaie du début mais, très vite, met en relief la présence obsédante d’un saxo dont les sons étouffés, véritable leitmotiv du film, illustre musicalement la claustrophobie de Grazia.
  • Suppléments : ils sont peu nombreux et peu développés : le tournage du film et l’interview débat du réalisateur. On trouve également la bande-annonce.
  • Jaquette : lumineuse, elle met en évidence Grazia et ses enfants. Mais il ne s’agit que du versant heureux de sa vie…



Les droits de ce document sont régis par un contrat Creative Commons

et plus précisement par le contrat Creative Commons Paternité - Partage des Conditions Initiales à l’Identique Licence France 2.0 de Creative Commons, plus connue sous le nom de "CC-BY-SA".


Droits d'auteur © Henri PHILIBERT-CAILLAT


5. Bande annonce





 
Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2016-01-06 16:52:34




Commentaires


*


Anti-robot
Veuillez résoudre l'opération suivante :


* obligatoire



Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>