Quatre garçons dans le vent (A Hard Day's Night) de Richard Lester

Intérêt
Ce film, né de l’association de Richard Lester et des Beatles, consacra, en 1964, la réputation du groupe : les chansons du film connurent un immense succès. Il marqua aussi le début de ce que l’on allait appeler la Beatlemania...


Table des matières

1. Analyse


Ce film attendu, présenté dans une belle édition DVD, réunit avec bonheur les talents conjugués de Richard Lester (Help !, 1965, avec les mêmes Beatles, et Superman II et III, 1980 et 1983) et des Beatles, alors au début d’une gloire qui allait se répandre sur la planète entière.

En 1964, Richard Lester, cinéaste iconoclaste auteur alors de deux films, apporte au film son goût pour l’absurde (le nonsense anglais), l’onirisme, l’éclatement de l’action, du rythme, des sons et son refus des adultes grincheux, hypocrites et pontifiants ; bref, il prône un cinéma de l’irrévérence et de l’insouciance. De leur côté, John Lennon, Ringo Starr, George Harrisson et Paul McCartney revendiquent un naturel qui s’exprime dans leur musique : jeunesse et énergie du rock’n’roll, esprit potache, désinvolte et fantaisiste. La rencontre entre Lester et les Beatles ne pouvait que déboucher sur la réussite d’une comédie musicale d’un nouveau genre, à la fantaisie débridée.

La situation initiale du récit est des plus simples : les « quatre fabuleux » de Liverpool prennent le train pour se rendre à un concert. Mais leur « voyage » va s’agrémenter de rencontres et d’événements imprévus, qu’il s’agisse d’interviews farfelues, de séances avec des groupies déchaînées et de séquences d’hôtel qui semblent tout droit sorties d’un film de Mack Sennett par leur côté burlesque. Bref, le délire s’empare du film et devient contagieux : rythme endiablé, gags, jeux sur les mots (cf. le titre anglais) montrent un excès de vitalité de plus réjouissants, d’autant plus que la musique et les chansons sont omniprésentes.

Pourtant, la promenade solitaire de Ringo dans le terrain vague, les rides qui apparaissent sur le visage de deux des Beatles et la chanson nostalgique (I should have known better) introduisent comme une discontinuité et une fêlure, synonymes de mélancolie et de sentiment de précarité qui révèlent que le film n’est pas seulement insouciant. En effet, dès l’ouverture du film, on s’aperçoit que les adultes imposent leur présence, leur esprit de sérieux aux « quatre garçons» , qu’il s’agisse des imprésarios (dont ils dépendent) ou du réalisateur TV (qui les dirige). Plus généralement, Lester insiste sur l’idée que ce monde a été fait par les adultes et pour les adultes, de sorte qu’il ne reste plus aux jeunes qu’à échapper à cet univers contraignant par le rêve et l’insolence.

Il ne faut pas oublier, aujourd’hui, que le succès des Beatles a représenté un mouvement populaire qui remettait en cause les valeurs traditionnelles chères aux Anglais des années soixante et opérait, du moins chez les jeunes, un certain brassage social. « Vous, les pauvres du balcon, tapez dans vos mains ; vous, les princesses de l’orchestre, secouez vos bijoux ! » ironisait John Lennon, en une apostrophe restée célèbre, lors d’un concert huppé. C’est ainsi que, d’emblée, le film ridiculise le lord-maire de Liverpool, puis, plus tard, l’ambassadeur des Etats-Unis. Les institutions officielles connaissent le même sort (davantage encore dans Help !, leur film suivant).

L’arme principale de Lester – le rire – est mise au service de nos quatre Beatles qui, de leur côté, grâce aux rocks classiques (Long tall Sally, Matchbox, etc.), dynamitent un monde sclérosé. Quelques années plus tard, les secousses déclenchées par l’impatience de la jeunesse allaient ébranler nos sociétés…


2. Synopsis


le film pourrait s'intituler « Trois jours dans la vie des Beatles » En effet, John, Paul, George et Ringo, qui forment les Beatles, prennent le train qui doit les conduire à Londres où ils vont participer à une émission télévisée. Le grand-père de Paul, véritable faiseur d'embrouilles qui aime diviser pour régner, les accompagne. Le manager du groupe, Norm, ne cesse d'être en conflit avec John. John, le grand-père et le préposé aux bagages, Shake, se rendent au wagon-restaurant. Pendant ce temps, un voyageur en première classe se révolte contre les musiciens qui répètent le spectacle qu'ils vont présenter à la télévision. Puis John et son grand-père disparaissent : il s'agit de les retrouver au plus tôt avant le concert ! Une course folle s'engage à travers train, studio, champs ou rues...

Le voyage et le séjour à Londres multiplient donc les imprévus et Quatre garçons dans le vent devient l’illustration même des « grandeurs et misères » de la vie de vedettes (l’hystérie de la Beattlemania, en l’occurrence) : voyage, émission télévisée, concert, etc., tout sert de prétexte à un déchaînement de scènes comiques et saugrenues… ponctuées musicalement de chansons devenues légendaires.


3. Fiche technique


  • Titre original : A hard day’s night
  • Année : 1964
  • Réalisation : Richard LESTER
  • Scénario : Alun OWEN
  • Directeur de la photographie : Gilbert TAYLOR
  • Musique : George MARTIN
  • Chansons : John LENNON, Paul McCARTNEY
  • Production : Walter SHENSON / United Artists
  • Distribution : Arts et Mélodie
  • Durée : 85 minutes

Distribution :

  • John : John : LENNON
  • Paul  : Paul McCARTNEY
  • George : George HARRISON
  • Ringo : Ringo STARR
  • Le grand-père de Paul : Wilfred BRAMBELL
  • Norm : Norman ROSSINGTON
  • Le réalisateur de TV : Victor SPINETTI
  • Shake : John JUNKIN
  • L’inspecteur de police : Deryck GUYLER
  • Millie : Anna QUAYLE
  • Le publicitaire : Kenneth HAIGH
  • Le voyageur : Richard VERNON


4. Edition DVD zone 2


  • Image : le DVD offre une image noir et blanc aux noirs profonds et aux contrastes tranchants : il est vrai que la remasterisation est de qualité !
  • Son : remixée en DD 5.1 (français et anglais) et en DTS (anglais), la bande son laisse éclater tout l’éventail du talent des Beatles et la vitalité de leur chanson, du magique A hard day’s night au mélancolique I should have known better en passant par les vigoureux rocks des pionniers, Long tall Sally et Matchbox. Un vrai régal !
  • Suppléments : l’édition est particulièrement fournie et intéressante pour ses suppléments. Le film est d’abord présenté (5’). Puis le scénario original (DVD-Rom). Pour illustrer le tout, sont proposées force photos, affiches et bandes-annonces. Un documentaire de 90’ intitulé « Quarante ans après » fait le point sur le film à travers des interviews (scénariste, producteur, réalisateur et attaché de presse). Enfin, un second documentaire aussi long que le précédent évoque la Beatlemania à travers, également, des interviews (producteur, musiciens, organisateur des concerts, etc.). Une sélection de l’essentiel qui constitue un bel ensemble !
  • Coffret : il déploie ses trois volets : à gauche, deux policemen très dignes évoquent l’Angleterre traditionnelle, au centre et à droite sont insérés les deux DVD. Un ensemble très (trop !) sobre, à l’opposé de la joie de vivre des Beatles et de leur musique. C’est très curieux !
  • Jaquette : en un médaillon coloré, noyé dans un immense fond blanc avec en filigrane une guitare, et divisé en quartiers, elle présente les visages des « quatre garçons ») joue également la sobriété. Elle est esthétiquement très réussie. Mais on peut se demander pourquoi si afficher si peu de fantaisie…


5. Bande annonce

Bande annonce de la version remasterisée.



Les droits de ce document sont régis par un contrat Creative Commons

et plus précisement par le contrat Creative Commons Paternité - Partage des Conditions Initiales à l’Identique Licence France 2.0 de Creative Commons, plus connue sous le nom de "CC-BY-SA".


Droits d'auteur © Henri PHILIBERT-CAILLAT


Quatre garçons dans le vent (A Hard Day's Night) de Richard Lester




Taille du texte


Partager sur :



qr-code
 


Sujets Licence Creative Commons Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique
 
Catégorie (2) Chanson 
 
Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2014-10-08 14:31:15




Commentaires


*


Anti-robot
Veuillez résoudre l'opération suivante :


* obligatoire



Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>