Pierre Bourdieu

Intérêt
Pierre Bourdieu (1er août 1930 - 23 janvier 2002) est un sociologue français.

Il a développé une sociologie évolutive qui veut dépasser le réductionnisme opéré par les différents paradigmes. Il voulait dépasser le structuralisme de Claude Lévi-Strauss auquel il voulait combiner un certain interactionnisme. Influencé par Karl Marx et Max Weber, il pensait que toute interaction est relationnelle. Un rapport social s'inscrit et se comprend à travers la relation au sein de laquelle il se développe.

Table des matières

1. Biographie

Pierre Bourdieu est né dans une famille modeste d'origine paysanne, très éloignée de la vie intellectuelle. En 1955, il devient professeur de philosophie. Il mesure alors la distance entre le milieu social de ses origines et celui qu'il côtoie, non sans malaise. De 1958 à 1960, il enseigne à la Faculté des Lettres d'Alger durant ce qu'on appelle encore les « Événements ».

Revenu en France il enseigne à Paris, puis à Lille. Il entame avec Les Héritiers une collaboration avec Jean-Claude Passeron et devient directeur de la collection Le sens Commun aux éditions de Minuit, collection dans laquelle seront publiées la plupart de ses oeuvres théoriques. En 1975, il est déjà un sociologue reconnu par les Institutions (qu’il ne manque pas de contester) et il crée la revue Actes de la Recherche en Sciences Sociales.

A partir de 1990, Pierre Bourdieu s'implique fortemement dans la vie politique en soutenant les intellectuels algériens, les grévistes de décembre 1995 et les mouvements de chômeurs. Devenu personnage médiatique, il critique la machine médiatique, comme auparavant en personnage institutionnel, il avait critiqué les institutions. Il critique enfin le néolibéralisme (non le capitalisme) et la « régression » que constitue à ses yeux le repli de l'État devant le « marché » et ceci, dans une démarche qui peut sembler keynésienne :

« on a là un exemple typique de cet effet de croyance partagée qui met d’emblée hors discussion des thèses tout à fait discutables. Il faudrait analyser le travail collectif des “nouveaux intellectuels” qui a créé un climat favorable au retrait de l’État et, plus largement, à la soumission aux valeurs de l’économie. Je pense à ce que l’on a appelé le “retour de l’individualisme”, sorte de prophétie auto-réalisante qui tend à détruire les fondements philosophiques du welfare state et en particulier la notion de responsabilité collective (dans l’accident de travail, la maladie ou la misère), cette conquête fondamentale de la pensée sociale (et sociologique). Le retour à l’individu, c’est aussi ce qui permet de “blâmer la victime”, seule responsable de son malheur, et de lui prêcher la self help, tout cela sous le couvert de la nécessité inlassablement répétée de diminuer les charges de l’entreprise. » (P. Bourdieu, 1998, in Contre-feux, article cité en bibliographie, pp. 14-15)

2. L’habitus

Pierre Bourdieu a développé une notion clé en sociologie qui est celle de l’habitus. Cette notion permet de comprendre comment fonctionnent les pressions exercées par les institutions sur l’individu. L’habitus incorpore les pressions afin d’interagir dans le jeu social et cette incorporation structure le champ social en même temps que l’individu à travers de multiples processus de socialisation. L’habitus serait le produit de l’intériorisation d’un arbitraire culturel capable de se perpétuer après la cessation de l’activité pédagogique et, par là, de perpétuer dans les pratiques les principes de l’arbitraire culturel.

L' « amnésie de la genèse » fait que ces pressions ne sont pas vécues comme des contraintes mais nous semblent « naturelles ».

À titre d’exemple, il peut sembler « naturel » de ne pas cracher en public, alors qu’il s’agit là du fruit d’un apprentissage incorporé structurant l’individu. De même, il est possible d’entendre la musique dans un concert, d’une part parce que les musiciens en jouent, mais aussi parce que le public qui a incorporé cet habitus se tait pendant leur jeu. Cet habitus rend donc possibles et audibles les concerts. Il a en plus l’avantage de rendre utiles les cocktails d’après concert pour lesquels l’auditeur aura pu préparer des avis conformes au champ spécifique : « C’était divin » ou « C’était cool », selon le milieu au quel il appartient. À ce titre, Pierre Bourdieu parle d’un « habitus de classe ».

3. La reproduction sociale

Pierre Bourdieu s'est particulièrement illustré avec le concept de « reproduction sociale » : grâce à lui, sa sociologie se trouve au cœur d'une dialectique entre effet de structure et individualisme.

Dans ses premiers ouvrages, Bourdieu élabore une théorie du système d'enseignement qui vise à expliquer les inégalités inhérentes à ce système, inégalitent qui permettent de renouveler l'ordre social tout en conservant sa hiérarchie.

Pour ce faire, il construit les concepts de capital culturel, de capital social, de capital économique et de capital symbolique. Ces notions lui permettent de construire une stratification de la société qu’il appelle l’« espace social des positions relatives » (élaboré dans La Distinction).

Cette classification est organisée autour de deux axes :

  • l'axe vertical correspond au volume global de capital que possède un individu. Ce dernier croît de bas en haut ;
  • l'axe horizontal correspond au capital culturel et au capital économique que possède un individu : les deux sont inversement proportionnels. Le capital culturel croît de la droite vers la gauche.

Ce qui permet de reproduire l'ordre social établi est le pouvoir de violence symbolique. Ce pouvoir permet d'imposer des significations comme légitimes en méconnaissance de leur caractère coercitif.


4. Bibliographie

Note : cette bibliographie ne prétend pas à l’exhaustivité : comme chaque universitaire, Pierre Bourdieu a publié de nombreux articles. Pour une bibliographie complète, le lecteur peut se reporter à :

  • HyperBourdieu, Une bibliographie et médiagraphie complète, avec contexte et renvois internes, de l’œuvre et des interventions publiques de Pierre Bourdieu
  • Bibliographie des travaux de Pierre Bourdieu (suivi d’un entretien) Pantin : (le Temps des cerises, 2002). Avec Yvette Delsaut et Marie-Christine Rivière.
  • Le site Acrimed a constitué un recensement des contributions à l'analyse du champ médiatique.

Principales œuvres :

  • Sociologie de l’Algérie (PUF, 1958)
  • Le déracinement : la crise de l’agriculture traditionnelle en Algérie. Avec Abdelmalek Sayad. (Ed. de Minuit, 1964).
  • Les héritiers : les étudiants et la culture. (Ed. de Minuit, 1964).
  • L’amour de l’art : les musées et leur public. (Ed. de Minuit, 1966, 1969) Avec Alain Darbel, Dominique Schnapper
  • Un art moyen : essai sur les usages sociaux de la photographie. (Ed. de minuit, 1965). Avec Luc Boltanski, R. Castel, J.-C. Chamboredon
  • Le métier de sociologue. Avec J.-C. Passeron et J.-C. Chamboredon. (Bordas : Mouton, 1968).
  • La reproduction : éléments pour une théorie du système d’enseignement. (Ed. de Minuit, 1970).
  • Esquisse d’une théorie de la pratique, précédé de Trois études d’ethnologie kabyle. (Droz, 1972).
  • La distinction : critique sociale du jugement. (Ed. de Minuit, 1979).
  • Le sens pratique. (Ed. de Minuit, 1980).
  • Ce que parler veut dire : l’économie des échanges linguistiques. (Fayard, 1982).
  • Leçon sur la leçon. (Ed. de Minuit, 1982).
  • Homo academicus. (Ed. de Minuit, 1984).
  • Choses dites. (Ed. de Minuit,1987).
  • L’ontologie politique de Martin Heidegger. (Ed. de Minuit, 1988).
  • La noblesse d’État : grandes écoles et esprit de corps. (Ed. de Minuit, 1989).
  • Principes pour une réflexion sur les contenus de l’enseignement. S.l. : s.n., 1989. 14 p. Avec François Gros.
  • La sociologie de Bourdieu : textes choisis et commentés. (Mascaret, 1989). Avec Philippe Corcuff et Alain Accardo.
  • Les règles de l’art : genèse et structure du champ littéraire. (Seuil, 1992).
  • Réponses : pour une anthropologie réflexive. (Seuil, 1992). Avec Loïc Wacquant.
  • Libre-échange. Avec Hans Haacke. (Presses du réel : Seuil, 1993).
  • La misère du monde. (Seuil, 1993).
  • Questions de sociologie. (Ed. de Minuit, 1994).
  • Raisons pratiques : sur la théorie de l’action. (Ed. du Seuil, 1994).
  • Sur la télévision, suivi de L’emprise du journalisme. (Liber éd., 1996).
  • Méditations pascaliennes. (Seuil, 1997).
  • Contre-feux: propos pour servir à la résistance contre l’invasion néo-libérale. (Liber-Raisons d’agir, 1998).
  • La domination masculine. (Seuil, 1998).
  • Les perspectives de la protestation : la résistance sociale outre-Rhin, foyer d’une autre Europe. (Syllepse, 1998).
  • Propos sur le champ politique. (Presses universitaires de Lyon, 2000).
  • Les structures sociales de l’économie. (Seuil, 2000).
  • Propos sur le champ politique. (Presses universitaires de Lyon, 2000)
  • Contre-feux 2 : pour un mouvement social européen. (Raisons d’agir éd., 2001).
  • Langage et pouvoir symbolique. (Seuil, 2001).
  • Science de la science et réflexivité. (Raisons d’agir édtions, 2001).
  • Interventions politiques (1961 - 2001). Textes & contextes d’un mode d’intervention politique spécifique. (Agone, 2002)
  • Le Bal des célibataires: crise de la société paysanne en Béarn. (Seuil, 2002).
  • Images d’Algérie: Une affinité élective. Textes et photographies de Pierre Bourdieu. Présentés par Franz Schultheis. (Actes Sud, 2003)
  • Esquisse pour une auto-analyse. (Raisons d’agir édtions, 2004).

5. Filmographie

  • La sociologie est un sport de combat est un documentaire du journaliste Pierre Carles consacré à Pierre Bourdieu.

Copyright © les auteurs de l’article original sur le site Wikipédia : l’encyclopédie libre et gratuite pour les sections inaltérées et – dans le cas d’une version modifiée – les auteurs de ce document sur Libre Savoir. (Dans le cas où le nombre total de contributions est supérieur au nombre affiché sur la page d’historique du document, veuillez utiliser les liens de navigation pour obtenir la liste complète des auteurs.)



Évaluation 100.00 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2016-12-23 11:15:50




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>