Luberon

Intérêt
Le Luberon est le nom donné à un massif montagneux peu élevé qui s’étend d’est en ouest entre les Alpes-de-Haute-Provence et le Vaucluse : ce massif comprend trois « montagnes » : le Luberon oriental, le Grand Luberon et le Petit Luberon, séparées par deux voies de communication nord-sud : la route départementale 907 et la route départementale 943. Cette dernière relie Lourmarin à Apt.

Géographie

Au nord, la vallée du Calavon, dans laquelle est située la sous-préfecture du Vaucluse, Apt, sépare le massif des Monts de Vaucluse. Au sud, le Luberon est bordé par la vallée d'Aigues et par la vallée de la Durance.

Le point culminant de la montagne du Luberon est le « Moure Nègre », sommet qui s'élève a 1124 mètres d'altitude. Sur le plan géologique, le Grand Luberon est constitué principalement de calcaire blanc.

À l’origine, le nom « Luberon » aurait désigné la « vallée des loups », probablement la vallée de l’Aiguebrun qui le traverse de part en part et constitue l’un des plus anciens lieux de franchissement du massif. De nombreux touristes mettent un « é » à la place du « e » dans Luberon, mais la vraie orthographe et prononciation est Luberon.

Un peuplement humain du massif est attesté dès le Paléolithique supérieur. De nombreux vestiges de l'époque médiévale témoignent de l'importance stratégique qu'avait alors le massif. Le rôle du Luberon s'atténue à l'époque moderne et le massif n'est pas touché par l'industrialisation.

La montagne est depuis 1977 au cœur d'un Parc naturel régional du Luberon, qui attire un important tourisme vert et culturel en été. Ce tourisme bénéficie de la présence de nombreux villages et châteaux historiques, dont celui de Lacoste (Vaucluse), qui fut le lieu de résidence du Marquis de Sade. Le Luberon est également devenu un lieu emblématique de la haute Provence : de nombreuses résidences secondaires luxueuses, appartenant à des personnalités françaises et étrangères y ont été construites ou achetées dès les années soixante-dix.

Les villages les plus connus du Luberon sont sans doute Bonnieux, Lourmarin ou encore Gordes, connu pour son village de « bories » (maisons de pierre sèche caractéristiques de la région dont l'origine exacte est incertaine).

Les terroirs du Luberon sont encore connus pour leurs ocres (Ocres de Roussillon et « Colorado » provençal) et pour leurs fromages de chèvre. Une appellation d'origine contrôlée (A.O.C.) « Côtes du Luberon » regroupe de nombreux crus.


Copyright © les auteurs de l’article original sur le site Wikipédia : l’encyclopédie libre et gratuite pour les sections inaltérées et – dans le cas d’une version modifiée – les auteurs de ce document sur Libre Savoir. (Dans le cas où le nombre total de contributions est supérieur au nombre affiché sur la page d’historique du document, veuillez utiliser les liens de navigation pour obtenir la liste complète des auteurs.)








Taille du texte


Partager sur :



 


Lieux 43.802306° N ; 5.2922961° E ; Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2016-10-25 17:14:00




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>