Le Corbeau et le Renard

Intérêt
Fable de Jean de La Fontaine (texte intégral en ligne).

LE CORBEAU ET LE RENARD

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
« Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. »
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. »
Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

Jean de La Fontaine, Fables de La Fontaine, Fable II, Livre I.


Ce document appartient au domaine public : les droits d'auteur sur ce document ne sont plus revendiqués, ont expiré ou ont été abandonnés explicitement par leur propriétaire légitime, sans restriction géographique et sans limitation de durée.

Thème:Fables de La Fontaine



Sujets Œuvre du domaine public
 
Mots-clef renard  fable 
Évaluation 80.39 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2015-11-22 10:26:55

Recommandations

Le Roman de Renart est un recueil de récits médiévaux français des XIIe et XIIIe siècles ayant pour héros des animaux agissant comme des humains.

Le mot renard désigne différents mammifères carnivores de la famille des Canidés, souvent du genre Vulpes, proche du loup.




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>