Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc

Intérêt
Ce film de Michel Blanc mérite d'être signalé pour le regard sans concession qu'il porte sur la comédie humaine et pour une réalisation qui excelle à brasser les destins des personnages.


Table des matières

1. ANALYSE


Michel Blanc adapte, comme base de scénario, un roman anglais de Joseph Connoly (« Vacances anglaises »). Son film se déroule durant une semaine de vacances au cours de laquelle se croisent les existences d’une bonne douzaine de personnages qui se connaissent déjà ou vont se rencontrer. Et il s’agit là d’une distribution de choix : qu’on en juge ! Deux couples amis (Jacques Dutronc/Charlotte Rampling et Denis Podalydès/Karin Viard) ; leurs enfants (Lou Doillon et Gaspard Ulliel) ; un employé (Sami Bouajila) ; une amie (Clothilde Coureau) ; un couple de rencontre (Michel Blanc/Carole Bouquet) ; un séducteur de vacances (Vincent Elbaz) ; un frère et une sœur ; et quelques personnages secondaires encore.

A la manière d’un Robert Altman dans Nashville, Michel Blanc brasse cette population hétérogène en une mise en scène percutante qui fait la part belle à la brièveté et à l’alternance rapide des séquences, à l’échange systématique de courts dialogues, au passage fréquent d’un groupe de personnages à l’autre. Le tout étant ponctué de phrases qui font souvent mouche. S’il est un mot-clé du film, c’est donc bien celui de diversité.

En effet, le film se déroule selon trois lieux géographiques : Paris, Le Touquet et Chicago. Par ailleurs, il suit, comme on l’a vu, de nombreux personnages issus de classes sociales bien différentes : bourgeois aisés, employé modeste et couple dans une situation précaire. Il offre, enfin, un échelon complet des classes d’âge (de l’adolescence à la cinquantaine). Autrement dit, c’est un échantillon assez fidèle de la société que Michel Blanc, tel un entomologiste, observe et décrit.

Une dernière séquence finale réunit tout ce petit monde lors d’une réception et dénoue les situations. Mais le thème de « la fin heureuse » n’est pas de mise : chacun se retrouve face à ses échecs et à un avenir grisâtre. Cette réunion sert en effet de point d’orgue au regard pessimiste que porte Michel blanc sur ses semblables et sur une société où l’on se croise sans se comprendre, où l’on profite de l’autre sans vergogne, où l’on s’aime par erreur, où l’on s’accommode des petites lâchetés et des mensonges quotidiens, où l’on rêve d’un ailleurs qui reste inaccessible faute de le vouloir – ou de le pouvoir - vraiment.

Voilà, sur le mal de vivre d’aujourd’hui, une comédie féroce où l’on rit… jaune ! Entrez donc dans la ronde et « Embrassez qui vous voudrez » !


2. SYNOPSIS


L’été approche et un couple de parisiens, Bertrand et Elizabeth, ont invité leurs amis et évoquent leurs prochaines vacances au Touquet. Elizabeth, bourgeoise oisive mariée à un riche agent immobilier, n’est plus satisfaite de sa vie avec son mari. Sa fille préférant partir en vacances à Chicago – sans le dire - avec un employé de son père, elle prend comme accompagnatrice une amie plus jeune qu’elle flanquée d’un bébé et s’installe dans un hôtel luxueux. De leur côté, Jérome et Véro, un couple ami sans argent choisit pourtant, pour sauver les apparences, la même destination mais pour un séjour plus modeste.

Une fois arrivés au bord de mer, les deux couples vivent des situations affectives difficiles et croisent successivement une dizaine de personnes parmi lesquelles un transsexuel, un frère jaloux, un séducteur invétéré et un couple sous tension.

Le retour à Paris sera pour protagonistes les plus en vue de ces vacances insolites l’occasion d’une forme de bilan.


3. FICHE TECHNIQUE


  • Réalisation : Michel Blanc.
  • Année : 2002.
  • Scénario : Michel Blanc, d’après le roman "Summer Things" ( "Vacances anglaises") de Joseph Connolly.
  • Directeur de la photographie : Sean Bobbitt
  • Production : Yves Marmion - UGC YM
  • Distribution : UFD
  • Durée : 107 minutes

Distribution :

  • Elizabeth : Charlotte Rampling.
  • Bertrand : Jacques Dutronc.
  • Lulu : Carole Bouquet.
  • Jean-Pierre : Michel Blanc.
  • Véro : Karin Viard.
  • Jérôme : Denis Podalydès.
  • Emilie : Lou Doillon.
  • Kevin : Sami Bouajila.
  • Maxime : Vincent Elbaz.
  • Julie : Clotilde Courau.
  • Loïc : Gaspard Ulliel.
  • Carole : Mélanie Laurent.
  • Romain : Mathieu Boujenah.
  • Zouzou/Rénal : Mickaël Dolmen.
  • Pauline : Barbara Kelsch.


4. BANDE ANNONCE




Les droits de ce document sont régis par un contrat Creative Commons

et plus précisement par le contrat Creative Commons Paternité - Partage des Conditions Initiales à l’Identique Licence France 2.0 de Creative Commons, plus connue sous le nom de "CC-BY-SA".


Droits d'auteur © Henri PHILIBERT-CAILLAT



  Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2017-01-13 18:42:59




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>