Charles Perrault

Intérêt
L’écrivain français d’origine tourangelle Charles Perrault est né à Paris le 12 janvier 1628 et mort dans cette même ville le 16 mai 1703.

Étudiant en lettres, puis en droit, Charles Perrault abandonne le barreau pour les affaires. Travaillant d'abord aux côtés de son frère, le Receveur général des Finances Pierre Perrault, Charles devient le protégé de Colbert : il est chargé de la politique artistique et littéraire de Louis XIV en 1663, puis est nommé Contrôleur général de la Surintendance des Bâtiments.

Après la mort de son protecteur, toutefois, sa carrière politique s'achève brutalement : écarté par Loubois, veuf en 1678, il se retire de la Cour pour se consacrer à l'éducation de ses enfants.

Table des matières

1. Œuvre

En littérature, Charles Perrault s’illustre d’abord dans les genres parodique (L’Enéide burlesque, 1648 ; Les Murs de Troie ou l’Origine du burlesque, 1649), et galant (Dialogue de l’amour et de l’amitié, 1660 ; Le Miroir ou la Métamorphose d’Orante, 1660).

Entré à l’Académie française en 1671, il participe à la querelle des Anciens et des Modernes, du côté des Modernes ; dans ce cadre, il écrit Le Siècle de Louis le Grand (1687) puis, Parallèle des Anciens et des Modernes (1688-1692), deux œuvres fortement critiquées par Boileau.

Enfin, il écrit et, en 1697, il publie sous le nom de son fils âgé de 19 ans, Perrault d’Armancour, les Contes de ma mère l’Oye : par ce recueil de contes inspirés par des récits traditionnels, Charles Perrault contribue à lancer la mode du genre des contes de fées en Europe.

Un recueil posthume, simplement intitulé Contes, est publié en 1781 et rassemble les Contes de ma mère l’Oye et trois contes en vers :

  • Grisédélis (1691 : le titre complet est La Marquise de Saluces ou la patience de Grisélidis)
  • Les Souhaits ridicules (1694)
  • Peau d’âne (1694), dont seule la version fortement expurgée est accessible aux enfants.

Ce sont surtout ces dernières œuvres qui assure la postérité de Perrault auprès des générations futures : elles seront reprises sous divers titres dans de nombreuses éditions, du XVIIIe siècle jusqu'à nos jours.

Les contes les plus célèbres de Charles Perrault sont :

  • La Barbe Bleue ou Barbe-bleue
  • La belle au bois dormant (la légende dit que Perrault prit pour modèle le château d'Ussé, à l'Ouest de Tours, pour celui de ce conte).
  • Cendrillon ou la petite pantoufle de vair
  • Les Fées
  • Le Maître chat ou le chat botté
  • Le petit chaperon rouge
  • Le petit poucet
  • Riquet à la houppe
  • Les Souhaits

1.1. Liste complète

La liste suivante est organisée chronologiquement, par ordre de publication.

  • Les Murs de Troie ou l'Origine du Burlesque - 1653
  • Portrait d'Iris - 1659
  • Portrait de la voix d'Iris - 1659
  • Ode sur la paix - 1660
  • Ode sur le mariage du Roi - 1660
  • Dialogue de l'amour et de l'amitié - 1660
  • Discours sur l'acquisition de Dunkerque par le Roi - 1663
  • La Peinture (poème) - 1668
  • Le Parnasse poussé à bout - 1668
  • Courses de têtes et de bagues faites par le Roi et par les Princes et Seigneurs - 1669
  • Critique de l'Opéra - 1674
  • Deux poèmes à la louange du Roi (un poème de Perrault, l'autre de Quinault) - 1674
  • Recueil de divers ouvrages en prose et en vers - 1675
  • Harangue faite au Roi après la prise de Cambrai - 1679
  • Poème à la Louange de Mr Brun - 1681
  • Le Banquet des Dieux pour la Naissance de Monsieur le Duc de Bourgogne - 1682
  • Aux Nouveaux Convertis - 1685
  • Saint Paulin, évêque de Nole - 1686
  • Epître chrétienne sur la pénitence - 1686
  • Le Siècle de Louis le Grand - 1687
  • Ode à Mgr le Dauphin sur la prise de Philisbourg - 1688
  • Parallèle des Anciens et des Modernes en ce qui regarde les arts et la Science - 1688
  • Le Cabinet des Beaux Arts - 1690
  • Au Roi, sur la prise de Mons - 1691
  • La Création du Monde - 1692
  • La Chasse (poème humoristique) - 1692
  • Ode au Roi - 1693
  • Dialogue d'Hector et d'Andromaque - 1693
  • L'Apologie des Femmes - 1694
  • Le Triomphe de sainte Geneviève - 1694
  • L'Idylle à Monsieur de la Quintinie - 1694
  • Les Hommes illustres qui ont paru en France - 1696 à 1700
  • Histoires ou Contes du temps passé (Contes de ma mère l’Oye) (1697) :
    • La belle au bois dormant
    • Le petit chaperon rouge
    • La Barbe Bleue
    • Le Maître chat ou le chat botté
    • Les Fées
    • Cendrillon ou la petite pantoufle de vair
    • Riquet à la houppe
    • Le petit poucet
    • La Marquise de Saluces ou la patience de Grisélidis (1691)
    • Les Souhaits (1694)
    • Peau d' âne (1694)
  • Adam, ou la création de l'homme - 1697
  • Portrait de Bossuet - 1698
  • À Monsieur de Callières sur la négociation de la Paix - 1698
  • Traduction des Fables de Faërne - 1699
  • Ode au Roi Philippe V, allant en Espagne - 1701
  • Ode pour le Roi de Suède - 1702
  • Le Faux Bel Esprit - 1703
  • Le Roseau du Nouveau Monde - 1703
  • Mémoire de ma vie - Posthume 1755
  • L'Oublieux - Posthume 1868
  • Les Fontanges - Posthume 1868
  • L'Enéide Burlesque - Posthume 1901

1.2. Éditions et illustrations des Contes de Perrault

Un nombre considérable d’éditions, souvent richement illustrées, des Contes de Charles Perrault ont été réalisées au cours des siècles : elles ont fait de cet auteur l’un des favoris pour les collectionneurs d’œuvres enfantines, aux côtés de Jean de La Fontaine. Voici quelques unes des éditions les plus célèbres des Contes et leur(s) illustrateur(s) :

  • Contes édités par Hetzel (1862), illustrés par Gustave Doré
  • Les Contes de Perrault (sans date, vers 1900), par la Librairie Renouard (Henri Laurens éditeur), illustrés par E.Courboin, Fraipont, Geoffroy, Gerbault, Job, L.Morin, Robida, Vimar, Vogel, Zier Paris, Henri Laurens.
  • Contes, aux éditions Hachette, Paris (1930), illustrés par Félix Lorioux (1872-1964).
  • Contes de Perrault, aux éditions Chagor (1937), illustrés par Etienne le Rallic, également connu sous les pseudonymes de Levesque et R. Fanny (1891-1968)
  • etc.

Plusieurs liens concernant les illustrateurs célèbres du XXe siècle sont disponibles sur : http://www.bibliotecadeimieiragazzi.it/illustrators.htm (en italien).

1.3. Adaptations cinématographiques

De très nombreuses adaptations cinématographiques des contes de Perrault ont été réalisées au XXe siècle :

  • Peau d'Âne, par Jacques Demy (1970)
  • Cendrillon, dont la version la plus connue est le dessin animé des studios Disney (1950)
  • La Belle au bois dormant, adapté entre autres par les studios Disney en 1959
  • etc.

2. Liens externes


Copyright © les auteurs de l’article original sur le site Wikipédia : l’encyclopédie libre et gratuite pour les sections inaltérées et – dans le cas d’une version modifiée – les auteurs de ce document sur Libre Savoir. (Dans le cas où le nombre total de contributions est supérieur au nombre affiché sur la page d’historique du document, veuillez utiliser les liens de navigation pour obtenir la liste complète des auteurs.)
Perrault, Charles Perrault, Charles



Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-06-03 16:41:18




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>