Chêne

Intérêt
Le chêne est le nom générique de plusieurs espèces d’arbres appartenant au genre Quercus, famille des Fagacées, dont le plus emblématique est le chêne pédonculé. Le nom Quercus provient du celte kaër quez qui signifie bel arbre. C’est un arbre élevé, il peut mesurer 40 m de hauteur. Son tronc est droit et puissant. Sa cime est importante. Il peut vivre jusqu’à 500 ans (parfois plus). > >
Chêne
Chêne vert (Quercus ilex)
Classification classique
Règne : Plantae
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Fagales
Famille : Fagaceae
Genre : [[ Quercus ]]
Nom binomial

Quercus cerris, Chêne chevelu
Quercus coccifera, Chêne kermès
Quercus ilex, Chêne vert
Quercus petraea, Chêne sessile
Quercus pubescens, Chêne pubescent
Quercus pyrenaica, Chêne tauzin
Quercus robur, Chêne pédonculé
Quercus rubra, Chêne rouge
Quercus suber, Chêne-liège
etc.

Classification phylogénétique
Ordre : Fagales
Famille : Fagaceae
¨¨¨


Le bord des feuilles est lobé. Les feuilles sont simples et alternes. Le fruit est un akène, appelé gland, fixé dans sa cupule – le gland du chêne pédonculé possède un long pédoncule alors que le gland du chêne sessile possède un pédoncule court.

On distingue deux grandes catégories de chênes : ceux dont le feuillage est caduc, tombant en automne, parfois au printemps (chênes rouge, chevelu, pubescent, tauzin et rouvre); ceux dont les feuilles sont persistantes, arbres poussant surtout sur les rivages méditerranéens (chênes vert, kermès et liège). Les premiers, généralement plus grands, ont des feuilles divisées en lobes ou crénelées ; les seconds ont des feuilles entières ou à dents épineuses.

Table des matières

1. Différentes espèces

Le genre Quercus compte environ 800 espèces à travers le monde principalement dans les régions tempérées de l’hémisphère nord mais aussi dans les forêts tropicales d’altitude.

  • Flore européenne
    • Quercus canariensis
    • Quercus cerris
    • Quercus coccifera
    • Quercus congesta
    • Quercus dalechampii
    • Quercus faginea
    • Quercus frainetto
    • Quercus fruticosa
    • Quercus haas
    • Quercus hartwissiana
    • Quercus ilex
    • Quercus lusitanica
    • Quercus macrolepis
    • Quercus mas
    • Quercus palustris
    • Quercus pedunculiflora
    • Quercus petraea
    • Quercus polycarpa
    • Quercus pubescens
    • Quercus pyrenaica
    • Quercus robur
    • Quercus rubra
    • Quercus sicula
    • Quercus suber
    • Quercus trojana

La densité du bois de chêne est comprise entre 0,61 et 0,98 (cœur : 1,17). C'est un bois lourd, dur et résistant.

2. Les noms du chêne

Le mot « chêne » (d’abord chasne en ancien français) est attesté en latin médiéval sous la forme casnus (886), correspondant sans doute à un plus ancien cassanus, d’origine celtique ou pré-celtique. Autrement dit, ce terme gaulois n’a pas été supplanté par le latin quercus, peut-être en raison du caractère sacré de l’arbre dans le culte druidique. Dans la France du Sud, pays de langue occitane, les termes évoquant le chêne dans la langue courante sont plus nombreux : le mot casso (ou casse) désigne le chêne rouvre, plus généralement les grands chênes à feuilles caduques. Le chêne vert, le plus répandu en pays méditerranéen, est appelé ausina en occitan, alsina (ou alzina) en catalan, du latin ilicina dérivé de ilex, qui donne en français yeuse. Le terme garric désigne plutôt le chêne kermès, c’est lui qui est à l’origine du mot garrigue. Les Catalans donnent au chêne-rouvre le nom de roure, le chêne-liège étant appelé alzina surera. Enfin dans le Sud-Ouest on parlera surtout de tausin (ou tauzin), terme qui correspond à Quercus pyrenaica, arbre fréquent dans cette région.

Parmi les langues non romanes parlées en France, le breton utilise le mot derv pour désigner le chêne en général, mais il a aussi des termes plus spécifiques : le rouvre est appelé tann, le chêne vert glastann ou derv-glaz, le tauzin taouz. Quant au basque, il utilise ametz pour parler du tauzin, arte pour le chêne vert et (h)aritz pour le chêne pédonculé.

Le latin quercus, dont on précisera qu’il était féminin comme tous les noms d’arbres, survit dans l’italien quercia et le corse querciu, le chêne vert étant appelé en Corse leccia et le chêne-liège suvera ou leccia suvarina. Les langues germaniques utilisent une racine commune qui est à l’origine de l’anglais oak, de l’allemand Eiche, du néerlandais eik ou du danois eg. Les langues slaves connaissent pour leur part une autre racine, qui donne le russe et le tchèque dub et le polonais dąb.

3. Utilisations du chêne

La plupart des chênes sont appréciés pour leur bois dense, utilisé pour le chauffage, l'ameublement et la tonnellerie. Mais il existe bien d'autres utilisations, selon la partie de l'arbre employée et selon les espèces:

  • L'écorce de chêne pulvérisée donne le tan, utilisé pour la préparation des cuirs.
  • L’écorce de Quercus suber, arbre méditerranéen par excellence, donne le liège, utilisé notamment dans la confection des bouchons.
  • Autre arbre méditerranéen, Quercus coccifera est parasité par le kermès, ou cochenille, insecte dont les œufs séchés et traités servaient à confectionner une teinture de couleur écarlate.
  • On appelle noix de galle (ou galle du chêne) une excroissance provoquée sur les feuilles de certains chênes par des piqûres d’un autre insecte, le cynips. La noix de galle est utilisée pour la confection de teintures.
  • Quercus pubescens est quant à lui le meilleur chêne truffier, le mycélium de la truffe vivant en association avec ses racines.
  • On n'oubliera pas les glands, nourriture animale pouvant également être consommée par les humains (voir purée de glands)

4. Symboles

  • Le chêne symbolise dans plusieurs cultures européennes ce qui dure longtemps. Les noces de chêne se célèbrent après 80 ans de mariage dans le folklore français.
  • Plusieurs pays se servent de la branche de chêne comme symbole de la stabilité de leur régime politique.
    • L'Allemagne : les pfennigs et centimes d'euros de ce pays sont illustrés par une branche de chêne.
    • La France : les monnaies en franc portaient souvent une couronne d'olivier et de chêne.
  • La feuille de chêne orne également en France le képi des officiers supérieurs et certaines décorations telles que la Légion d'honneur et la médaille de l'Ordre national du Mérite.
  • Charles de Gaulle fut représenté, le lendemain de sa mort, sous la forme d’un chêne abattu, dans un dessin de Jacques Faizant à la une du Figaro,

Copyright © les auteurs de l’article original sur le site Wikipédia : l’encyclopédie libre et gratuite pour les sections inaltérées et – dans le cas d’une version modifiée – les auteurs de ce document sur Libre Savoir. (Dans le cas où le nombre total de contributions est supérieur au nombre affiché sur la page d’historique du document, veuillez utiliser les liens de navigation pour obtenir la liste complète des auteurs.)







Taille du texte


Partager sur :



 


Sujets Flore (noms vernaculaires)
Catégorie (1) Plantes 
  Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2016-10-25 08:42:11




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>