Capitulaire

Intérêt
On nomme capitulaire un acte (édit, ordonnance) découpé en courts chapitres ou articles (en latin, capitula) qui émane de la royauté franque, mérovingienne ou carolingienne. Toutefois, l’usage des capitulaires ayant été généralisé par Charlemagne, la majorité d’entre eux émanent du pouvoir royal carolingien.

Le capitulaire se distingue de la loi en ce qu'il concerne l'exercice du pouvoir royal, non les relations entre les hommes. Sous les Carolingiens, il est à l'origine un aide-mémoire dressé à l'intention des comtes et des évêques qui participent théoriquement à l'assemblée des Grands : il reprend donc les décisions prises par le roi avec le conseil de ses fidèles qui ont été publiées verbalement lors de cette assemblée.

Rédigés dès le règne de Pépin le Bref (754), plus nombreux sous le règne de Charlemagne (pour lequel plus de 200 sont connus), les capitulaires ont surtout accompagné l'œuvre législative des souverains carolingiens. Aussi, leur nombre décroît après le partage de Verdun (843), tandis que l'autorité impériale s'affaiblit. Le dernier connu, pour la France, date du règne de Carloman, petit-fils de Charles le Chauve mort en 888.

Il en résulte un grande diversité dans leur contenu : certains capitulaires sont des lettres de mission, récapitulant les consignes données aux envoyés du roi (les missi dominici). D’autres ont valeur de règlement administratif : ainsi le capitulaire De Villis (début du Modèle:IXe siècle) sur l’organisation et la gestion des domaines royaux. Quelques-uns, enfin, ajoutent aux lois – qui régissent les relations de droit privé entre les hommes – pour les préciser, les interpréter, voire les infléchir. En quelques cas, le capitulaire conserve le texte du dialogue entre le roi et les Grands : ainsi, le capitulaire de Quierzy-sur-Oise où l’on trouve des questions posées par le roi et les réponses des fidèles, portant sur la négociation des conditions de la participation des comtes à l’expédition de Charles le Chauve en Italie (juin 877).

Textes éphémères, normalement produits en plusieurs exemplaires, les capitulaires qui ont été conservés sont pour l'essentiel connus par l'intermédiaire de recueils, dont la nécessité se fit sentir dès le Modèle:IXe siècle. Le plus ancien de ces recueils est la collection compilée par l'évêque Gerbaud de Liège (entre 806 et 809). Du Modèle:IXe siècle également, la collection en quatre livres réalisée par Anségise, abbé de Saint Wandrille, vers 827 a fait autorité sous le règne de Louis le Pieux (829) : le livre I en réunit les capitulaires ecclésiastiques de Charlemagne, le livre II ceux de Louis le Pieux, le livre III les capitulaires séculiers de Charlemagne et le livre IV les capitulaires séculiers de Louis le Pieux jusqu'en 827.

Une troisième collection, enfin, a été réalisée par un nommé « Benoît le Lévite (Benedictus Levita) » entre 847 et 858. Cette dernière, en trois livres qui furent très tôt réunis à la collection d’Anségise, se donne pour objet de présenter les capitulaires postérieurs à 827. Toutefois, elle leur mêle un certain nombre d’autres documents, tels que des fragments de lois romaines, des canons conciliaires et des documents douteux de nature comparable aux fausses Décrétales. Il faut attendre 1677, pour que l’érudit français Étienne Baluze tente d’y remettre de l’ordre.

Depuis, l’édition de référence des capitulaires a été réalisée en deux volumes dans les Monumenta Germaniae Historica, par Alfred Boretius : Capitularia regum Francorum, Hannovre, 1883 et 1890 [1].

1. Capitulaires de la période carolingienne

  • capitulaire de Ver (755)
  • capitulaire de Compiègne (757)
  • capitulaire de la Verberie (768)
  • capitulaire d'Herstal (779)
  • capitulaire De partibus Saxonie (782)
  • capitulaire Admonitio generalis (789)
  • capitulaire De litteris colendis (794 – 796)
  • capitulaire De divisione regnorum (806) [2]
  • capitulaire De villis vel curtis imperii (v. 800) [3]
  • capitulaire Ordinatio imperii (817) [4]
  • capitulaire de Quierzy[-sur-Oise] (16 juin 877)

2. Liens

Modèle:GFDL-Wikipédia Thème:Diplomatique Thème:royaume des Francs



Évaluation 33.33 %
Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-06-03 16:41:15




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>