Bibliothèque

Intérêt
Du grec bibliotêkê, lieu de dépôt de livres.

La bibliothèque est une collection organisée de livres, généralement accessible au public. Les bibliothèques proposent souvent d’autres documents (journaux, périodiques, enregistrements sonores, enregistrements vidéo, cartes et plans, partitions...) ainsi que des accès à internet et sont parfois appelées médiathèques. Certaines bibliothèques (municipales, par exemple) autorisent le prêt de certains ouvrages, ou de tous ; d’autres (par exemple la Bibliothèque publique d’information) leur consultation sur place seulement.

On nomme également bibliothèque :

  • le meuble constitué d'étagères dans lequel on range les livres,
  • un local servant à entreposer et parfois consulter les livres (dans un logement ou dans une entreprise),
  • un ensemble homogène de sous-programmes compilés utilisées sur un système informatique.
Table des matières

1. Histoire

Les bibliothèques existent dès l'Antiquité, la plus célèbre ayant été celle d'Alexandrie, en Égypte, créée au IIIe siècle av. J.-C. Les rois hellénistiques ayant du mal à légitimer leur pouvoir aux yeux des Grecs, ils se devaient de mener une politique d'évergétisme, de bienfaiteur. Ils constituaient et entretenaient de grandes bibliothèques, ouvertes aux public, dans des complexes culturels (Musée, gymnase). Le coût de ces équipements était très élevé, outre le prix d'achat ou de copie des livres et du papyrus, qu'on ne trouvait qu'en Égypte, il fallait les recopier régulièrement, car ils s'abimaient rapidement. Les rois entretenaient également des esclaves lecteurs pour faciliter le travail des usagers de la bibliothèque. Athènes et Pergame possédaient également de grandes bibliothèques, comptant plusieurs centaines de milliers de volumes.

Au Moyen Âge, les bibliothèques sont essentiellement l’affaire des monastères. Les bénédictins consacrent souvent leur temps de travail obligatoire à des scriptoria, ateliers de copie des livres devenus extrêmement rares en Occident. Ce travail a permis la transmission d’œuvres antiques qui auraient peut-être disparu aujourd’hui, même si les moines censuraient certaines œuvres ou certains passages. La plus importante bibliothèque d’Occident, celle du monastère du Mont-Cassin, comptait deux à trois mille volumes.

L'invention de l'imprimerie, au XVe siècle, permet le développement des bibliothèques des rois et des personnages importants. François Ier institue le dépôt légal, obligation pour les éditeurs de déposer un exemplaire de chacune des leurs publications à la bibliothèque du roi. Les bibliothèques s'ouvrent progressivement au public à partir du XVIIIe siècle.

En confisquant les biens du clergé et des nobles émigrés, la Révolution française constitue la base des bibliothèques municipales et des bibliothèques d'enseignement du XIXe siècle. Parallèlement, un mouvement associatif développe des bibliothèques populaires.

Les bibliothèques connaissent un réel développement au XXe siècle, sous l'impulsion de l'Américain Melvil Dewey et du Français Eugène Morel. Ce développement s'amplifie à partir des années 1970, en relation avec l'augmentation de la part de la population poursuivant des études supérieures, la politique culturelle de l'État et des collectivités territoriales et les possibilités offertes par l'informatique. Aujourd'hui, la plus grande bibliothèque du monde est la bibliothèque du Congrès, à Washington.

2. Types de bibliothèques (en France)

2.1. La Bibliothèque nationale de France

La Bibliothèque nationale de France (BNF) est un établissement public sous tutelle du Ministère chargé de la culture. Elle a pour mission de constituer des collections, notamment dans le cadre du dépôt légal, de veiller à leur conservation et de les communiquer au public. Elle produit un catalogue de référence, coopère avec d’autres établissements au niveau national et international et participe à des programmes de recherche. La BNF abrite aujourd'hui environ 4 millions de documents répartis sur plusieurs sites et s'enrichit d'environ 50000 documents par an.

2.2. Les bibliothèques publiques

Il existe en France trois sortes de bibliothèques publiques.

  • La Bibliothèque publique d'information (BPI), à Paris, située dans le Centre Georges Pompidou, est un établissement public sous tutelle du Ministère chargé de la culture. Ouverte à tous, elle est réservée à la consultation sur place.
  • Les bibliothèques municipales ou intercommunales, dépendent des communes ou groupements de communes concernés. Elles sont ouvertes à tous et permettent la consultation sur place et le prêt à domicile. Certaines conservent des collections patrimoniales.
  • Les bibliothèques départementales de prêt (BDP), dépendent des conseils généraux des départements. Ce sont principalement des services d'aides aux petites bibliothèques municipales. Dans les plus petites communes rurales, les bibliothèques aidées par la BDP sont tenues par des bénévoles.

2.3. Les bibliothèques d'enseignement

  • Les bibliothèques d’enseignement supérieur, sont appelées Service Commun de la Documentation (SCD) ou Bibliothèque Universitaire (BU). Elles sont principalement destinées aux étudiants, aux enseignants et aux chercheurs.
    Voir : http://www.sup.adc.education.fr/bib/
  • Les bibliothèques des lycées et des collèges sont appelées Centre de Documentation et d’Information (CDI) et sont tenus par des professeurs documentalistes.
  • Les bibliothèques des écoles élémentaires et maternelles sont appelées Bibliothèque Centre de Documentation (BCD). Elles ne disposent généralement pas de personnel permanent. Au cours des dernières années les BCD ont souvent été réorganisées, rénovées et animées grâce à la présence d’aide-éducateurs (emploi-jeune).

La page Gestion d'un centre de documentation et d'information développe quelques méthodes et outils pour gérer de manière adéquate et pertinente une bibliothèque scolaire de type CDI (Centre de Documentation et d'Information) ou BCD (Bibliothèque Centre de Documentation)

2.4. Le tiers réseau

On appelle habituellement tiers réseau les autres bibliothèques. Il s’agit des bibliothèques établies dans les hôpitaux, les prisons et les comités d’entreprises, ainsi que de petites bibliothèques de prêt gérées par des associations. Sauf exception, ces bibliothèques disposent de peu de moyens et sont tenues par des bénévoles.

3. Activités des bibliothèques

Les activités des bibliothèques s'articulent essentiellement autour des collections et du public.

3.1. Activités liées aux collections

Ces activités sont les plus anciennes :

  • acquisitions : achat ou collecte par don ou dépôt légal de nouveaux documents
  • catalogage : description des documents possédés par la bibliothèque et choix des indices de classement. La classification la plus répandue est la Classification décimale de Dewey. La Classification décimale universelle, autrefois répandue dans les bibliothèques universitaires, est en très forte régression. Les bibliothèques disposent de plus en plus souvent d'un catalogue informatisé de leurs collections, parfois accessible par internet.
  • équipement, reliure, réparation
  • élimination : couramment appelé « désherbage » par les bibliothécaires, cet activité consiste à retirer des collections les documents ne devant être conservés, en raison de leur état physique, de l'obsolescence de leur contenu ou du manque d'intérêt du public. Les bibliothèques de conservation ne pratiquent pas le désherbage.

3.2. Activités liées aux public

Ces activités se sont fortement développées depuis la fin des années 1970 :

  • prêt, retour et rangement des documents
  • renseignements à la bibliothèque et, parfois, à distance (par téléphone ou internet)
  • animation (expositions, contes pour enfants, rencontre avec des écrivains, conférences, etc.)

4. Personnel des bibliothèques

Voir article détaillé : bibliothécaire

Le personnel des bibliothèques relève généralement de la fonction publique d'État (BNF, BPI, bibliothèques d'enseignement supérieur) ou territoriale (bibliothèques publiques).

Les corps ou cadres d'emplois sont les suivants :

  • conservateurs (encadrement supérieur et conception)
  • bibliothécaires (encadrement et expertise)
  • assistants (tâches techniques)
  • agents ou magasiniers (tâches d'exécution)

Des personnels administratifs et techniques travaillent également dans les bibliothèques.

Les CDI sont tenus par des professeurs documentalistes.

Les plus petites bibliothèques publiques, ainsi que la majorité des bibliothèques du tiers réseau sont tenues par des bénévoles.

5. Les bibliothèques imaginaires

De nombreux écrivains ont développé le thème d'une bibliothèque idéale, donc imaginaire. Le poète et nouvelliste argentin Jorge Luis Borges en est l'un des exemples les plus illustres.

Quelques exemples:

  • La bibliothèque de Babel (Borgès)
  • La bibliothèque du Docteur Faustroll (Jarry)
  • La bibliothèque perdue (Don Rosa)


6. Bibliographie

Le métier de bibliothécaire / Association des bibliothécaires français ; dir. Raphaële Mouren et Dominique Peignet. - Paris : Ed. du Cercle de la Librairie, 2003. - 527 p. ; 24 cm
ISBN 2-7654-0866-1

Livres en feu. Histoire de la destruction sans fin des bibliothèques. Lucien X. Polastron. - Paris : Denoël, 2004. - 432 p. ; 23 cm
ISBN 2-2072-5573-5

7. Liens externes

Le site Wikimedia Commons possède une galerie d’images libres sur les bibliothèques.
  • [1] Site miroir francophone du bookcrossing, qui se propose de transformer le monde en bibliothèque ouverte et gratuite.



Copyright © les auteurs de l’article original sur le site Wikipédia : l’encyclopédie libre et gratuite pour les sections inaltérées et – dans le cas d’une version modifiée – les auteurs de ce document sur Libre Savoir. (Dans le cas où le nombre total de contributions est supérieur au nombre affiché sur la page d’historique du document, veuillez utiliser les liens de navigation pour obtenir la liste complète des auteurs.)
Thème:Sciences de l'information et des bibliothèques



Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-06-07 17:18:06




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>