Auvergne

Intérêt
La région Auvergne (Auvernha en occitan) est une région du centre-sud de la France, comprise pour sa plus grande partie dans le Massif central. Ses habitants sont les Auvergnats. Le chef-lieu de la région d’Auvergne est Clermont-Ferrand, capitale historique des provinces d’Auvergne.
Auvergne
Départements Allier (03)
Cantal (15)
Haute-Loire (43)
Puy-de-Dôme (63)
Préfecture Clermont-Ferrand
Population totale 1 308 878 hab.
(1999)
Densité 50 hab/km²
Superficie 26 013 km²
Arrondissements 14
Cantons 158
Communes 1 310
Président du
conseil régional
Pierre-Joël Bonté
(depuis le 2/4/2004)


Table des matières

1. Histoire

Article détaillé : Histoire de l’Auvergne

L'Auvergne doit son nom au peuple gaulois des Arvernes, dont Vercingétorix était le roi au moment de la conquête romaine et exerçait une hégémonie sur le centre de la Gaule. Un des hauts lieux historiques d'Auvergne est le plateau de Gergovie, localisé au nord de Clermont-Ferrand par Napoléon III et où Vercingétorix battit Jules César en 52 av. J.-C. Au Ve siècle, Sidoine Apollinaire, noble arverne, fournit un témoignage sur l'Auvergne de la fin de l'Antiquité.

Au VIIe siècle l'Auvergne est disputée entre Francs et Aquitains. Conquise par les Carolingiens elle est intégrée un temps au royaume d'Aquitaine. Les comtes d'Auvergne, la lignée des Guilhemides, vont lentement acquérir leur autonomie.

Au Xe siècle l'Auvergne fait l'objet de rivalités entre les comtes de Poitiers et de Toulouse.

Au Moyen Âge, l'Auvergne connaît des statuts divers :

  • le comté d'Auvergne est créé vers 980 ;
  • le comté épiscopal de Clermont apparaît vers la même date ;
  • le comté de Clermont-Ferrand est issu vers 1155 d'une scission intervenue à la suite de l'usurpation des droits du jeune comte légitime. Ce comté devient formellement, en 1302, le Dauphiné d'Auvergne ;
  • la Terre royale d’Auvergne est érigée en 1360 en duché d’Auvergne.

L'Auvergne est intégrée tour à tour aux apanages d'Alphonse de Poitiers (1241-1271) et de Jean de Berry (1360-1416).

Pendant la guerre de Cent Ans la région subit de nombreux raids et ravages, dont la révolte des Tuchins.

En 1424, l'Auvergne passe à la branche de Bourbon de la maison de France. En 1531, avec la trahison du connétable Charles III de Bourbon, l'Auvergne passe par héritage à Catherine de Médicis avant d'entrer dans le domaine royal.

En 1790, les provinces historiques sont divisées en quatre départements que nous connaissons aujourd'hui :

  • Allier
  • Cantal
  • Haute-Loire
  • Puy-de-Dôme

L'Allier correspond aproximativement à la province historique du Bourbonnais, La Haute-Loire inclut le Velay et le Gévaudan, ancienne partie septentrionale du Languedoc. La région recouvre également une partie des terres du Lyonnais et du Languedoc.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Vichy est le siège du gouvernement de l'État français sous l'occupation.

2. Administration

Article détaillé : Conseil régional d’Auvergne

3. Géographie

La ville principale d'Auvergne est Clermont-Ferrand, dont l'aire urbaine, avec plus de 400 000 habitants, rassemble presque un tiers de la population régionale. Clermont Ferrand apparaît désormais comme la capitale de l'ensemble du Massif central, son influence s'étendant sur une partie de la Corrèze, de la Creuse et de la Lozère. L'idée d'une fusion des régions Auvergne et Limousin a d'ailleurs été émise par Valéry Giscard d'Estaing avant les élections régionales de 2004.

Une grande partie de la région d'Auvergne se trouve dans le Massif central, massif hercynien datant de la fin de l'ère primaire qui s'étire sur presque un sixième de la surface totale de la France. C'est un plateau élevé (pénéplaine) entrecoupé de profondes vallées. Un épisode volcanique est intervenu au tertiaire et au quaternaire. Les volcans les plus récents ont moins de 8000 ans et forment un ensemble appelé Chaîne des Puys. Le nord de la région (Allier) est un pays de collines. Le point culminant de l'Auvergne, 1886 m, se situe au Puy de Sancy dans le massif des Monts Dore.

Région essentiellement montagneuse, l'Auvergne est de ce fait à l'écart des axes de communication historiques de la France, tels que le couloir rhodanien ou le littoral Atlantique. Cet enclavement persiste aujourd'hui, malgré la volonté affichée par les institutions de promouvoir la réalisation d'infrastructures de communication traversant et desservant la région. Une telle situation n'a pas été favorable au développement économique et urbain et l'enclavement est l'un des facteurs qui ont contribué à la stagnation, voire la régression démographique de la région. C'est pourquoi elle est identifiée dès l'après-guerre comme étant la partie centrale d'une « diagonale du vide ».

La construction, encore inachevée, des axes autoroutiers nord-sud et est-ouest (autoroutes A71, A75, A77, A85 et A89), se croisant à Clermont-Ferrand, permet un début de désenclavement. De même l’électrification et l’amélioration de la ligne SNCF Paris-Clermont, et la mise en service du matériel « Téoz » en septembre 2003, permet de rendre Clermont accessible à trois heures de Paris. L’aéroport de Clermont-Aulnat accueille le hub régional d’Air France. Il est cependant dommage que ce désenclavement se limite essentiellement à la vallée de l’Allier et qu’aucune LGV ne soit prévue à court terme. L’amélioration de la ligne Clermont-Lyon devrait permettre à l’Auvergne de bénéficier des avantages de la gare de la Part-Dieu pour l’accès à la LGV Med et aux futures lignes Rhin-Rhône et Transalpine. Depuis le 1er janvier 2002, la région gère le service TER régional dans le cadre d'une convention avec la SNCF. Les dessertes de la banlieue de Clermont ont été étoffées sensiblement (la cadence étant de 15 minutes dans la première couronne).

Article de fond: Géographie de l’Auvergne

4. Économie

Enclavée, la région n’a connu qu’un développement industriel et économique relativement limité, mais comprenant cependant certains établissements d’importance, comme Michelin.

4.1. Industrie

L'Auvergne est une région relativement industrielle, puisque la part de l'industrie dans la population active y représente 20 % (110 000 emplois) contre 18 % pour la moyenne nationale.

La principale industrie auvergnate est le secteur des pneumatiques, représenté par Michelin, leader mondial du secteur, dont le siège social et historique est situé à Clermont-Ferrand, et par Dunlop, implanté à Montluçon.

Un tissu diversifié de petites industries existe dans la région, notamment dans la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme (on peut citer la coutellerie à Thiers, la métallurgie à Issoire). Le Cantal est demeuré en marge de cette industrialisation. L'agro-alimentaire compte 12 00 salariés.

4.2. Tourisme

L'Auvergne bénéficie de sources abondantes et riches en sels minéraux, dont plusieurs sont commercialisées. La plus connue d'entre elles est Volvic, qui appuie notamment sa propagande publicitaire sur le patrimoine géologique de la région.

La station thermale de La Bourboule dans le Puy-de-Dôme, créée en 1875 suite à la découverte des eaux thermales, fut un centre touristique d'importance, notamment autour de 1900, lorsque 10 000 curistes y venaient chaque année. La fréquentation est aujourd'hui bien plus faible. Vichy s'est également développée autour d'une source thermale.

Le tourisme vert se développe dans la région et notamment au sein du Parc naturel régional des volcans d'Auvergne.

« Vulcania », parc de loisirs centré sur le volcanisme, est une nouvelle attraction touristique ouverte en février 2002.

4.3. Agriculture

Avec 41 000 emplois, l'agriculture représente 8,5 % des emplois régionaux, le double de la moyenne nationale.

Dans sa partie montagneuse, l'Auvergne est surtout une région d'élevage orientée vers la production laitière, berceau des races bovines salers et aubrac. Elle est une région importante pour la production de fromages AOC avec cinq spécialités : bleu d'Auvergne, Cantal Entre-deux, Cantal Jeune, fourme d'Ambert, salers, saint-nectaire. Avec 50 000 tonnes, elle produit le quart de la production française de fromages AOC. On fabrique également sur le territoire de l'Auvergne du roquefort (fromage) et du bleu des Causses.

Il faut également citer la production de lentilles vertes du Puy (appellation AOC) sur les plateaux du Velay en Haute-Loire, et la distillerie de liqueur de verveine Pagès.

L'Allier offre un élevage plutôt orienté vers la production de viande.
L'Auvergne organise chaque année en octobre le « sommet de l'élevage » à Cournon-d'Auvergne, première manifestation de ce type en Europe.

Les parties basses de la région – le département de l'Allier, la Limagne – pratiquent les grandes cultures : céréales (blé, orge, maïs), oléagineux (colza, tournesol) et betteraves sucrières. C'est d'ailleurs à Clermont Ferrand, que se situe l'usine française de transformation de betteraves la plus méridionale.

Dans le nord de l'Allier, la forêt de Tronçais (10 400 ha) est une curiosité touristique. Haute futaie de chênes, créée à l'époque de Colbert pour les besoins de la marine, elle fournit aujourd'hui, notamment, le bois utilisé pour la fabrication des tonneaux des grands crus.

Enfin, la ville de Chappes, près de Clermont-Ferrand, accueille le siège social du quatrième plus grand semencier mondial : Limagrain. Cette société dispose d'un réseau de recherche composé de 50 stations de sélection, sept laboratoires de biotechnologie et trois laboratoires de recherche sur les ingrédients, ce qui en fait l'un des principaux pôles de recherche de la région, avec des dépenses de Recherche et développement de 60 millions d'euros par an.

Article de fond : Économie de l’Auvergne

5. Démographie

L'Auvergne est une région à faible densité de peuplement : certains plateaux n'ont été colonisés par l'homme qu'au Moyen Âge central (voir La Chaise-Dieu). La géographie de la région, avec son relief montagneux, a limité l'influence et le développement des villes, tandis que les campagnes ont connu un fort exode rural depuis le XIXe siècle. Aujourd'hui Clermont-Ferrand représente plus du quart de la population de la région.

Article de fond : Démographie de l’Auvergne

6. Culture

L'Auvergne est connue pour sa culture musicale, notamment pour ses danses traditionnelles. Remise au goût du jour dans les années 1970, lors de la vague folk, la musique de tradition orale a été collectée et mise sur bande audio.

Article de fond : Culture de l’Auvergne


7. Liens externes


Régions de France

France métropolitaine : Alsace · Aquitaine · Auvergne · Bourgogne · Bretagne · Centre · Champagne-Ardenne · Corse · Franche-Comté · Île-de-France · Languedoc-Roussillon · Limousin · Lorraine · Midi-Pyrénées · Nord-Pas-de-Calais · Basse-Normandie · Haute-Normandie · Pays de la Loire · Picardie · Poitou-Charentes · Provence-Alpes-Côte d’Azur · Rhône-Alpes

Régions d’outre-mer : Guadeloupe · Guyane · Martinique · Réunion


Copyright © les auteurs de l’article original sur le site Wikipédia : l’encyclopédie libre et gratuite pour les sections inaltérées et – dans le cas d’une version modifiée – les auteurs de ce document sur Libre Savoir. (Dans le cas où le nombre total de contributions est supérieur au nombre affiché sur la page d’historique du document, veuillez utiliser les liens de navigation pour obtenir la liste complète des auteurs.)







Taille du texte


Partager sur :



 


Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-06-03 18:21:44




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>