Âge du bronze

Intérêt
L’âge du bronze désigne une période de la préhistoire ou de la protohistoire européenne caractérisée par l’usage de la métallurgie du bronze. L’invention d’un « âge du bronze » est due au chercheur danois C.J. Thomsen qui eut en 1816 l’intuition de l’emploi successif par l’humanité de la pierre, du bronze et du fer, alors qu’il devait classer les antiquités nationales.


Préhistoire

Protohistoire

Histoire

Âge du cuivre

Âge du bronze

Âge du fer


Aujourd'hui, il est admis que cette période succède à l'âge du cuivre et précède l'âge du fer. Par convention, il est admis que l'âge du bronze s'étend de -2500 à -1000. Toutefois, comme pour les autres périodes de la préhistoire, les limites chronologiques de l'âge du bronze varient considérablement selon l'aire culturelle et selon l'aire géographiques considérées.

Ainsi, dans le sud de la France, l'âge du bronze débute il y a 4000 ans, lorsque les communautés paysannes intègrent un mouvement d'unification européenne, et dure jusque vers -800, alors que des bouleversements sociaux venus de l'Est amènent la montée en puissance d'une aristocratie guerrière. La production d'outils et d'autres objets à l'aide de bronze permet aux archéologues d'individualiser les groupes humains d'alors, à côté du reste de la culture matérielle (essentiellement constituée par les céramiques). La production en bronze permet également d'établir des chronologies et des délimitations de populations, à défaut d'autres indices.

En France, les premiers essais sur l’âge du bronze datent du XIXe siècle et le Manuel d’archéologie préhistorique, celtique et gallo-romaine de J. Déchelette paru en 1910 constitua longtemps la référence pour l’étude de cette période. En 1955, J. J. Hatt s’associa dans le Bulletin de la Société préhistorique française aux travaux de deux auteurs allemand et anglais (W. Kimmig et N.K. Sandars). Leur dernier exposé proposait une division de l’âge du bronze en trois parties (les limites chronologiques ne sont données qu’à titre indicatif avec la France pour référence) :

  • Bronze ancien : -2000/-1800 à -1500 ;
  • Bronze moyen : -1500/-1400 à -1100 ;
  • Bronze final : -1200/-1100 à -800/-700.

Chacune de ces parties est subdivisée à son tour, selon la région étudiée. Cette tripartition sert aujourd'hui de référence à la majorité des chronologies de l'âge du bronze.

L'âge du bronze est bien connu pour l'Europe continentale, dans le monde égéen, au Proche-Orient, ainsi qu'en Chine où il coïncide avec la dynastie des Chang. Il est plus difficile à identifier dans certaines régions du monde, telles que l'Amérique latine où les civilisations précolombiennes connurent une métallurgie de l'or et du cuivre jusqu'à la conquête espagnole.

Articles connexes







Taille du texte


Partager sur :



 


Contenu sous droits d'auteur — Dernière mise-à-jour : 2010-06-03 18:02:31




Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>