Langue (langage, linguistique)




Linguistique générale ; Anglais (anglo-saxon, vieil anglais) ; Langues germaniques (allemand) ; Langues romanes (français ; ouvrages généraux sur les dictionnaires, l’étymologie, la grammaire et la phonologie du français normatif) ; Langues dalmate, italienne, rhéto-romane, roumaine, sarde ; Langues espagnole et portugaise ; Langues italiques (latin, paléographie latine) ; Langues helléniques (grec classique) ; Autres langues


10 contenus distincts sont actuellement enregistrés sous cette catégorie.



Vieil anglais



Les linguistes nomment anglo-saxon ou vieil anglais (old english) la langue germanique parlée en Angleterre par les Anglo-Saxons jusqu’à ce que l’influence du français, introduit dans l’île après la conquête normande en 1066, ne fasse évoluer cette langue vers le moyen anglais (middle english).

 



Moyen anglais



Le moyen anglais (middle english) est le nom donné en linguistique à la langue parlée en Angleterre entre la conquête normande de l’île (1066) et le début du XVIIe siècle, date à laquelle la langue de Shakespeare est caractéristique de l’anglais moderne.

 



Écossais (langue)



L’écossais ou gaélique écossais est une langue gaélique (celtique) parlée en Écosse, dans les Hautes-Terres (Highlands), dans les îles, ainsi que par quelques communautés de Nouvelle-Écosse, surtout dans l’Île du Cap-Breton). L’expulsion forcée de paysans écossais par des grands propriétaires terriens au XIXe siècle explique que la langue se soit répandue jusqu’au Canada.

 



Transcription des langues germaniques



La transcription des langues germaniques (ou des germanistes) est un ensemble de symboles servant à la transcription phonétique, phonologique ou philologique des langues germaniques. De cet ensemble quelque peu disparate de symboles dont certains sont très anciens, ensemble qui n’est pas formalisé à la manière de l’alphabet phonétique international (maintenant API), un certain nombre ne correspond pas aux usages de l’API. On se bornera ici à indiquer les symboles les plus fréquents ou remarquables. Les usages propres à l’orthographe, la transcription ou la translittération de certaines langues ne seront pas mentionnés.

 



Langue germanique



Les langues germaniques sont des langues indo-européennes. Elles étaient d’abord parlées par les peuples germaniques établis au nord et à l’est des frontières de l’Empire romain.

 



Langues par famille



Voici une liste des langues naturelles ou construites, vivantes ou mortes, classées par familles et par groupes. La notion de famille génétique de langues est décrite plus en détail dans l’article consacré à la linguistique comparée.

 



Gotique (phonologie)



Cet article traite du système phonologique et phonétique de la langue gotique.

 



Frison (langue)



Le frison (frysk) est une langue parlée dans le nord des Pays-Bas, principalement dans la province de Frise (Fryslân en frison), où il compte environ 440 000 locuteurs. Il est également parlé par environ 10 000 personnes en Frise orientale et Frise septentrionale (Allemagne) jusqu’à l’île de Sylt, ainsi que sur l’île de Rømø (Danemark). Le frison fait partie du groupe germanique de la famille des langues indo-européennes. Il constitue avec l’anglais et le scots la branche anglo-frisonne de ce groupe. Il ressemble étroitement au vieil anglais (old english), mais aussi au néerlandais et au bas-allemand.

 



Alphabet gotique



L’alphabet gotique est un alphabet utilisé exclusivement pour noter la langue gotique de Wulfila, de la Skeireins et de divers manuscrits en langue gotique. C’est un alphabet original inventé vraisemblablement par Wulfila lui-même et qui n’a rien à voir avec ce qu’on appelle communémment les « lettres gothiques », qui sont, elles, des lettres de l’alphabet latin telle qu’écrites en Occident dans les manuscrits du XIIe au XIVe siècles, devenues plus tard ce que l’on désigne en Allemagne sous le terme de Fraktur.

 



Gotique



Le gotique (cette orthographe est utilisée, en français exclusivement, par opposition à gothique afin d’éviter les confusions) est une langue germanique aujourd’hui éteinte, celle des Goths et, plus particulièrement, des Wisigoths. Le gotique est donc une langue indo-européenne. C’est la plus ancienne des langues germaniques attestées mais elle n’a donné naissance à aucune langue germanique actuelle ; les documents les plus anciens datent du IVe siècle de notre ère ; il aurait été parlé jusqu’au VIIIe siècle, bien que certains termes semblant appartenir au gotique aient été retrouvés dans des manuscrits postérieurs de Crimée ; il est cependant possible que ceux-ci ne correspondent pas exactement à la même langue. Le caractère archaïque du gotique en fait l’intérêt principal en linguistique comparée.

 








Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>