Histoire ancienne (jusqu'en 499 env.)




Histoire ancienne (jusqu'en 499 env.) : Chine (jusqu'en 420) ; Égypte (jusqu'en 640) ; Palestine (jusqu'en 70) ; Inde (jusqu'en 647) ; Mésopotamie & plateau iranien (jusqu'en 637) ; Europe du nord et Europe occidentale (jusqu'en 499) ; Italie & territoires adjacents (jusqu'en 476) ; Grèce (jusqu'en 323) ; Autres parties du monde (jusqu'en 640)


10 contenus distincts sont actuellement enregistrés sous cette catégorie.



La légende de Sainte Marthe tirée de l'œuvre de Jacques de Voragine (vers 1261-1266) et la Tarasque



Dans la tradition provençale qui se forge à l’époque médiévale, la figure de sainte Marthe est plus particulièrement associée à la ville de Tarascon (Bouches-du-Rhône), où son culte se mêle aux traditions populaires et à la légende d’un monstre androphage nommé «Tarasque» (ci-contre). Cet «animal fabuleux, tenant du dragon, du crocodile et du serpent, qui sévissait dans le Rhône et ses alentours» (CNRTL) est réputé avoir été dompté par la sainte. L’épisode constitue d’ailleurs le moment fort de la Vie de sainte Marthe, avec sa préparation à la mort, puisqu’elle aurait eu la révélation du jour de son décès un an à l’avance.


La légende de Sainte Marthe tirée de l\'œuvre de Jacques de Voragine (vers 1261-1266) et la Tarasque

Salyens



Les Salyens ou Salluviens (parfois aussi orthographié Salliens ; du latin : Salluvii) sont une fédération de peuples du midi de la France, qui réunissait les habitants des actuels départements des Bouches-du-Rhône, d’une partie du Vaucluse, du Var et des Alpes de Haute Provence à la fin de la protohistoire.



Uxellodunum



Dernier épisode fameux de la Guerre des Gaules, le siège d'Uxellodunum par César montre bien la cruauté du conquérant. Comme pour Alésia se pose la question de la localisation du site. André David situe l'oppidum gaulois sur le roc de Colonjat (commune de Vers dans le Lot) à l'aide d'une démonstration très convaincante.


Uxellodunum

Wulfila



Wulfila (ou Ulfilas, né v. 311 – ✝ v. 383) est d’origine grecque, plus précisément cappadocienne : sous son influence, les Goths se convertissent au christianisme arien vers le milieu du IVe siècle.


Wulfila

Celtes



Les Celtes (grec keltoi) – dont certains furent nommés « Galates » (grec galatai), puis « Gaulois » (latin galli) par les Grecs puis par les Romains – constituent une civilisation protohistorique européenne (qui survécut au Moyen Âge en Irlande, jusqu’à l’évangélisation de l’île par Saint Patrick au Vème siècle). Les Celtes appartiennent à la famille des Indo-Européens. Ne connaissant pas d’unité politique, ceux que l’on désigne ainsi étaient une myriade de peuples possédant des lois, des coutumes, des rites différents (César, De Bello Gallico, I, i), surtout connus dans les sources antiques grecques et romaines pour leur valeur guerrière, leur caractère emporté, leurs sempiternelles luttes intestines et pour les mystères de la religion druidique.

 
Mots-clef Celtes  présentation 



L'Âge du fer en Auvergne



Cette présentation d'un programme de recherche franco-britannique sur l'Âge du fer en Auvergne, et plus particulièrement sur les Arvernes, peuple gaulois établi dans cette région, peut servir d'introduction à l'archéologie celtique dans le centre de la France.

 
Mots-clef Gaule Arvernes 


L\'Âge du fer en Auvergne

Lombards



Les Lombards (Langobardi en latin jusqu’au Ve siècle, puis Longobardi ; Lombardi au XIe siècle) étaient un peuple germanique du rameau westique, appartenant plus précisément au groupe des Germains de l’Elbe, qui s’établit en Italie durant la deuxième moitié du VIe siècle.



Dal Riada



Le Dal Riada (puis Dal Riata, en vieil irlandais) constitua un royaume celtique important au haut Moyen Âge : initialement situé sur la côte nord-est de l’Irlande, il fut déplacé sur la côte ouest de l’Écosse actuelle lorsque celle-ci fut envahie par les Scots irlandais.


Dal Riada

Lète



Les Lètes (latin læti ; sing. lætus) sont, à partir du milieu du IVe siècle, des colons d’origine barbare installés sur des terres inoccupées de l’Empire romain, dans la préfecture des Gaules, qui fournissent en échange des recrues à l’armée. Des sources postérieures (notamment le Code Théodosien) ont permis d’établir qu’ils dépendent de l’administration militaire avec un statut, semble-t-il, héréditaire, qui fait l’objet d’une législation particulière dans les domaines juridique (mariage) et fiscal (droit de propriété).


Lète

Boèce



Boèce ou Anicius Manlius Torquatus Severinus Boetius né à Rome vers 445 et mort en 524, à Ticinum, près de Pavie, était un philosophe, poète et politicien latin, et l’un des Pères de l’Église. Comme d’autres, Boèce est parfois suspecté dans son orthodoxie à l’égard de la théologie chrétienne, du fait de sa culture philosophique néoplatonicienne (cf. Pierre Courcelle, Les Lettres Grecques en Occident de Macrobe à Cassiodore. Référence complète dans la bibliographie ci-dessous). Boèce est surtout connu pour sa Consolation de la Philosophie, ouvrage rédigé en prison, peu de temps avant sa mise à mort.



Royaume de Strathclyde



Le Strathclyde (écossais : Strathalcluith, puis Strathcluaide : « au-delà du Clyde ») est l’un des royaumes celtes brittoniques qui résista aux Anglo-Saxons, aux Pictes, aux Scots et aux Vikings durant le haut Moyen Âge avant d’être réuni au royaume des Pictes et des Scots vers le milieu du XIe siècle.

   
Mots-clef Celtes  Nennius 





Tous les résultats ne peuvent être affichés actuellement.



Découvrez nos contenus

par catégories

par mots-clés

par dates d'ajout et de modification

Index alphabétique

Partagez vos connaissances !
Pour publier durablement et librement sur Internet, contactez-nous.





/a>